[Mystère #203] La Nouvelle-Zélande reconsitue un champ de bataille de la Première Guerre Mondiale

013715.tif
013715.tif

-Le gagnant :

Cette semaine c’est moi qui gagne vu que personne n’a trouvé ! Je tiens à me féliciter chaleureusement.

Vous êtes une vingtaine à avoir été sur la bonne voie, très proche du but mais à vous faire piéger par la date.

-La réponse :

C’est une carte qui reconstitue précisément un champ de bataille qui était installée à Étaples par le commandement Néo-Zélandais pour planifier les mouvements de troupes pendant la Première Guerre Mondiale.

Si l’endroit que représente la carte n’est pas identifié il est peu probable que ce soit Verdun, la Nouvelle-Zélande ayant plutôt participé à la bataille de la Somme et la photo ayant été prise en 1918.

L’histoire de l’engagement de la Nouvelle-Zélande pendant la Première Guerre Mondiale se trouve ici.

[Edit : Une fois mis sur la bonne voie Karl a continué les recherches et a découvert que la carte montre probablement la bataille de Messines.]

15 thoughts on “[Mystère #203] La Nouvelle-Zélande reconsitue un champ de bataille de la Première Guerre Mondiale

  1. la focale de la photo fait immédiatement penser à une maquette
    le « paysage » est plutôt peu végétalisé comme pourrait l’être un théâtre de bombardement
    en ce lendemain de la commémoration du centenaire de la bataille de Verdun…
    Je propose donc « une maquette (diorama) des tranchées de Verdun »

  2. Selon moi c’est un zone archéologique, les lignes seraient donc des vestiges d’une sorte de système d’irrigation ou quelque chose comme ça.

  3. Il semble qu’il s’agisse d’une maquette d’état major d’une ligne de front en 14-18.
    L’organisation des lignes laisse penser cela et le quadrillage avec les ficelles, surtout à l’approche de la commémoration de Verdun.

    En cherchant image maquette tranchée, je suis tombé sur des images proche sur le site du musée de la guerre.

    Je n’ai pas réussi à trouver l’image originale.

  4. Le plus grand mini-golf du monde, situé en Amerique. La durée moyenne du parcours est de 4 jours et 7h. Il est donc recommandé de prévoir un sandwich et une bouteille de Vittel avant le départ.

  5. bonsoir,

    en complément j’ai cherché à identifier le lieu

    les troupes de la Nouvelle-Zélande ont participé à la bataille de Messines qui a été soigneusement préparée …

    Il se trouve que sur la carte que l’on trouve ici:
    http://maps.nls.uk/view/101464936,
    les indications de la maquette Ugly switch, ugly trench et Nutmeg sont mentionnées ! (les dénominations commencent par les lettres N ou U qui identifient les carrés! il se peut que la photo soit donc orientée vers Messines)
    Ceci est à rapprocher de la maquette déjà citée (par Bacabus etc.) en angleterre, faite par les prisonniers allemands et qui a servi aux troupes de Nouvelle-Zélande:

    In September of 1917, the 5th Battalion of the New Zealand Rifle Brigade (NZRB) arrived at Brocton fresh from the trenches to train new soldiers, as they themselves had been trained in the same camp when their division was formed in May of 1915.

    The New Zealand Division of the II ANZAC Corps had suffered 4,978 casualties fighting to capture the German defenses on high ground south of Ypres during the Battle of Messines Ridge (June 7th-14th, 1917). To convey the realities of the battle to the men they were tasked to train, the NZRB designed a scale terrain model of the section of the front they had successfully captured. Using trench maps, aerial photographs and their own first-hand knowledge, they designed a highly accurate model of the Messines trenches, roads, railways, village buildings, topographical contours, everything tactically relevant.
    source:
    http://www.thehistoryblog.com/archives/26939

    source de la photo d’origine
    http://natlib.govt.nz/records/22820955?search%5Bpath%5D=items&search%5Btext%5D=h1166

    cordialement

  6. bonjour,

    une autre source indique que cette maquette aurait été construite à Petit Pont près de Nieppe et utilisée par les Australiens pour préparer cette bataille de Messines, il y a ainsi une vidéo où dans les premières 25 secondes on peut voir cette maquette ! à 0’22 on peut apercevoir les mêmes indices qu’au fond de la maquette en photo H1166 (j’ai fait des captures d’écran qui le confirment)

    sources:
    https://www.awm.gov.au/collection/E00632/
    http://aso.gov.au/titles/historical/the-australians-at-messines/clip1/?nojs

    Il n’y a pas incompatibilité des deux sources puisque australiens et neo zélandais ont fait partie d’un même corps d’armée l’ANZAC …

    1. L’incompatibilité vient de l’endroit de la maquette y’a quand meme 100km entre les deux endroits, sinon oui c’est possible que ma source néozélandaise dise que c’est la leur et que ta source australienne pareil.

Les commentaires sont fermés.