[Mystère #98] La descente Caprilli, à l’école de cavalerie de Tor di Quinto en 1906

caprili-01

-Le gagnant :

Suite à un bug/erreur dans la validation de certains commentaire le gagnant va changer, beaucoups étaient sur la bonne voie, beaucoup étaient très proches mais se sont trompés d’école, mais au final c’est sebchauss qui a trouvé, bravo à lui, avec un peu de retard ;)

-La réponse :

Il s’agit de la descente Caprilli, à l’école de cavalerie de Tor di Quinto, près de Rome qui était ( est ? ) une des écoles de cavalerie les plus renommées.
Cette descente était une épreuve que les cavaliers devaient passer avant de finir leur formation.
La photo date soit de 1902 ou de 1906, j’ai trouvé les deux dates sans réussir à les départager mais il y a plus de sources pour 1906.
Le cavalier est Federico Caprilli.

caprili-02

22 thoughts on “[Mystère #98] La descente Caprilli, à l’école de cavalerie de Tor di Quinto en 1906

  1. Le jeune diplômé Oldgram voulant vérifier si Newton avait raison. Il a utilisé plus de 20 chevaux et en à eu pour 3 ans de convalescences. Il a déclaré après ça que l’absence de preuve n’était pas la preuve de l’absence.

  2. L’homme qui a inspiré « il descend de la montagne à cheval, il descend de la montagne à cheval, il descend de la montagne il descend de la montagne il descend de la montagne à cheval » le capitaine Stone Mcquartz lors de la bataille de Owakaputnagun

  3. Démonstration par un militaire de saut à cheval sur grand tremplin au début du 20ème siècle.

    Les organisateurs auront l’idée de mettre des skis aux chevaux (comme en témoigne la couverture de l’album de Lucky Luke : « Le Klondike ») avant d’enlever le cheval pour arriver à la version moderne du saut à ski.

  4. C’est la véritable « Chute du mur de Berlin », par le caporal Emile Gardon, le 24 février 1904.
    En effet, s’il y a « chute du mur », c’est que quelque chose, ou plutôt quelqu’un, en choit. Un mur ne choit pas, un mur ne tombe pas. Un mur, ça s’écroule.

  5. C’est pas une forme d’effet spécial ? La photo serait prise sous un angle différent afin d’induire les premiers admirateurs en erreur, ce serait en quelque sorte un des premiers trucages photo !!!

  6. C’était une « épreuve » de fin d’année d’une école de cavalerie ibérique ou d’un pays du sud est de l’Europe, pas moyen de retrouver dans ma mémoire ni sur la toile… Les spécialistes des tenues militaires le pourront peut-être. Le talus à descendre faisait quelques mètres, il fallait rester bien face à la pente pour ne pas basculer, et très peu restaient sur leur monture… La pauvre bête devait être dressée « militairement » pour accepter d’y aller ! La plupart de nos chevaux actuels dirait « va-s-y tout seul ! ».

  7. J’ai fait quelques recherches, j’ai l’impression que l’homme porte un uniforme de chasseur impérial en 1870. Je n’ai pas réussi à trouver le contexte de la photo cependant.

  8. Je complète peut-être la réponse de Claire, je pense à l’épreuve de la descente de Mombrone que les cavaliers italiens de l’école de Pinerolo étaient obligés de passer afin de terminer leur apprentissage..

  9. Cette photographie est le tout premier prototype de Chopper. Anéctote: une interview de Dan Haggerty nous dit qu’il s’est servi de cette photographie comme model pour sa célèbre « Captain America » (fin d’anectote). Le nom du cavalier m’échappe, mais le cheval se prénomme Mélanippe, dû à sa parenté il lui était très simple de lévité même sans les ailes de son père, expliquant ainsi, non pas la chutte d’un couple cheval cavalié, mais bien d’une descente aérienne. Voila … sinon l’explication de Claire me semble assez vraissemblable.

  10. Cependant, cette descente ne ressemble pas à la descente de Mombrone, qui était une descente depuis la fenêtre d’un édifice en ruines.
    La tenue fait penser à un uniforme italien

  11. Il s’agit de la descente Caprilli, à l’école de cavalerie de Tor di Quinto, près de Rome. Photo de 1902. Le cavalier est a priori F. Caprilli lui-même.
    Partant des observations des autres commentateurs, prenant l’Italie comme acquis, j’ai cherché avec plusieurs formulation, jusqu’à tomber sur un site parlant de la descente de Mombrone. Pas de trace de l’image, mais une autre école italienne mentionnée plusieurs fois.
    En cherchant « italian cavalry school tor di quinto slope », on tombe sur l’image, toute petite et de très mauvaise qualité. Mais en prenant les infos maintenant disponibles, on peut vérifier qu’il s’agit bien de ça. Et c’est le cas.

  12. C’est le premier ascenseur installé lors de la construction de la tour Eiffel. Il montait du rez-de-chaussée au premier étage.
    Seul problème, c’était un ascenseur à une place. Le projet a dû être abandonné par la suite.

Les commentaires sont fermés.