Pourquoi il ne faut pas mettre de métal dans un IRM

Les machines qui servent à faire des images à partir de la résonance magnétique dans les hôpitaux sont constitués de gros aimants, et voilà ce qui se passe si on place des objets en métal trop près.

4 thoughts on “Pourquoi il ne faut pas mettre de métal dans un IRM

    1. Ah oui ? Et le M de IRM ne veut pas vraiment dire « Magnétique » alors ? Afin de pas vraiment désigner l’aimant supraconducteur qui n’est pas vraiment à l’intérieur ? Dont certains modèles ne poduisent pas vraiment un champ magnétique de 7 Tesla soit 140 000 fois le champ magnétique de la Terre ?

      ;)

      Sinon, je serai intéressé par votre explication pour maintenir du métal en l’air sans support et dans une atmosphère stable à la surface de la Terre. Je suis très intéressé par ce qui semble être une découverte de l’anti-gravitation !

Les commentaires sont fermés.