[Mystère #79] Eau bouillante et combinaison pressurisée

mistaire

-Les gagnants :

C’est Xenoir qui a trouvé le premier la réponse générale mais Salamalecs a trouvé le modèle exact de la combinaison ( que j’ignorais ) et tomtomtomtom a fini de trouver les détails de sa publication, c’est donc un travail d’équipe qui a permis de trouver la solution, bravo à vous.

-La réponse :

C’est une photo du photographe Sam Falk publiée dans le New York Times le 8 Février 1953.
On y voit un homme se tenir dans une chambre dépressurisée pour simuler une altitude de 65 000 pieds habillé avec une combinaison qui le protège de la pression, surement une « Model 4 Full Pressure Suit » de la compagnie David Clark Company.
Dans ces conditions de pressions l’eau bout à température ambiante et c’est la raison pour laquelle on voit un pichet d’eau agitée.

Ce genre de combinaison était utilisée dans les vols expérimentaux qui battaient régulièrement des records d’altitudes à l’époque.

Une autre vue de cette combinaison :

Joe_Walker_X-1E

[Source]

15 thoughts on “[Mystère #79] Eau bouillante et combinaison pressurisée

  1. Combinaison sous pression pour pilote de chasse de l’armée américaine ? (permettant de garder le corps sous bonne alimentation en sang malgré les G pris en accélération)

    Test de pressurisation pour voir si la combinaison est étanche, l’eau bouillant à cette occasion saisie au cliché pour preuve…

  2. Vu comme la combinaison est gonflée, je dirais que le type est dans une chambre ou la pression est très faible. En plus le type tient à mains nues un verre contenant un liquide entrain de bouillir, qui ressemble à de l’eau. Or il ya 2 façon de faire bouillir un liquide, on augmente sa température ou on diminue la pression, vu qu’a pression normale il faut monter à 100°C pour faire bouillir l’eau j’opte pour la 2ème solution :) Rajouté à cela le logo de l’US Air Force ça ressemble fort à des tests pour des combinaisons pour les avions de chasses (c’est que ça monte haut ces petites bêtes).

  3. Comment je fais si mes sources sont « shutdownée » ? MERCI LE TEA PARTY, MERCI !!

    « Due to the lapse in federal government funding, this website is not available.
    We sincerely regret this inconvenience. »

  4. Photo illustrant un article du NY Times du 8 février 1953.
    Test de combinaison pressurisée pour la simulation d’une altitude de 65.000 pieds sur la base de Wright Field

    google : us air force + boiling water Couleur N/B type : photo

  5. Facile! L’eau bout lorsque la pression diminue, le pilote des années 50 sur une base américainequi teste sa combinaison pressurisée se joue donc du danger de se transformer en barbapapa… le tout dans un caisson de dépressurisation…

  6. Un homme équipé de la très saillante combinaison pressurisée de vol en haute altitude « T-1 » taille L en nylon et coton tissés de la collection automne-été du début des années 50, également muni d’un casque de vol K-1 de l’US Air Force, utilisés entre autre pour le pilotage de l’avion fusée X1 (et de ses petits frères). Avion qui vous permettait de profiter d’un très beau panorama étant donné l’altitude à laquelle il volait mais qui ne vous permettait pas de saluer votre maman qui vous regardait passer à cause de la vitesse excessive de l’engin.
    Ce personnage s’est malencontreusement retrouvé dans une chambre de dépressurisation (chambre qui ne contient aucun lit soit-dit en passant). On peut voir que ce pauvre malheureux au regard vide essaye d’oublier sa triste aventure en tentant de noyer son chagrin dans un liquide qui malheureusement entre en ébullition sous l’effet de la diminution de la pression. Cette tentative d’hydratation avait d’autant moins de chance d’aboutir que son casque est équipé d’un masque facial transparent muni d’une paille géante reliée on ne sait trop où qui l’aurait empêché de boire.

    (Désolé pour l’excès de détail mais je n’avais que ça à faire de mon dimanche!) :)

  7. De toute évidence, ce monsieur est dans une combinaison pressurisée et l’eau bout de par l’absence de pression. Pour les circonstances précises…

  8. Il s’agit d’une photographie de 1953 montrant une expérience de dépressurisation en chambre forte d’un agent du KGB infiltré au sein de l’ US AIR FORCE. La déformation liée au différentiel de pressurisation nous permets malgré tout, grâce à la netteté de l’œil gauche, de reconnaitre, alors âgé de 19 ans et demi, le lieutenant Vladimir Poutine. Il gardera de cette infiltration au pays d’Hollywood une envie de se mettre en scène, une sorte de folie pour une ritualisation du quotidien. malheureusement suite à cette expérience son cortex gauche du rendre l’âme le dotant d’un égo surdimensionné et le rendant définitivement insensible au genre humain.

  9. Je suis quand même étonné qu’on puisse rester mains nues dans le vide — que cela semble en tout cas faire partie de l’utilisation normale de la combinaison…

Les commentaires sont fermés.