[Mystère #199] De la chirurgie esthétique sur un arbre en 1890

arnre-chirurgie-esthetique-01

-Le gagnant :

Malgré quelques tentatives assez drôles il n’y a que nobrl qui a trouvé la réponse cette semaine, bravo à lui !

-La réponse :

Fondé en 1880 à Kent dans l’Ohio par John Davey, la Davey Tree Care Co. était une entreprise qui proposait aux riches propriétaires des environs de s’occuper de leurs spécimens d’arbres rares.

Ces photo ont été prises dans les années 1890 pour montrer les techniques employées pour modeler la forme d’un arbre en le fendant et en forçant chaque branche dans une position prédéfinie.

arnre-chirurgie-esthetique-02

arnre-chirurgie-esthetique-03

9 thoughts on “[Mystère #199] De la chirurgie esthétique sur un arbre en 1890

  1. Le renflement en bas fait penser à des fesses, les deux branches en avant à des bras enchainés sur le tronc qui abrite la tête.
    Pour moi, c’est le costume d’ent que Tolkien a réalisé pour son fils. C’est pas évident de faire le tour du quartier pour Halloween, mais c’est original.

  2. c’est un faux arbre en béton, qui reproduit la texture de l’écorce.. Est-ce pour l’agrément d’un jardin (1920?) ou pour la guerre, un poste d’observation creux pour guetteur durant la première guerre mondiale sur le Front?

  3. Une œuvre originale à la mémoire des victimes du totalitarisme? De la guerre de 14? De l’atome? A moins que ce soit à la mémoire des atrocités causées aux victimes de l’esclavagisme du monde entier, dont la nature en fit non moins évidemment les frais, comme d’hab… Voilà ce que cela m’évoque en tout cas à tort ou à raison cette pathétique représentation photographique.

  4. Bonjour, c’est à mon avis une « colonne vertebrale  » en platre ou beton qui permet à un arbre sans doute plus que centenaire de se maintenir debout. L’empilement des blocs laissés libres les uns par rapport aux autres permet une certaine souplesse à l’édifice et laisse la possibilité à l’arbre de croître. Je n’ai pas fait de recherches particulières ma réponse est déduite de ce que j’observe. Damien

  5. Je pense donc à une photo du ginkgo qui a résisté à l’explosion de la bombe atomique à Hiroshima (réponse envoyée hier mais je n’avais pas « argumenté »)
    C’est la première idée qui m’est venu en voyant un arbre bien « défoncé » et avec une écorce qui me fait penser à un ginkgo. Le fait qu’il soit haubané et protégé me fait penser à des pratiques asiatiques (En Europe, en général, on ne s’emmerde pas à sauver les arbres sauf quand ils sont très gros et vieux). Ici l’arbre est haubané malgré sa « petite taille »…

  6. Il s’agit d’un arbre historique qu’on n’a pas voulu couper. Il a dépéri et il a été comme empaillé.. avec du béton. Car il s’agissait d’un arbre aux propriétés magiques, on a même attaché les branches avec des chaines pour qu’elle ne se brisent pas. C’est un arbre magique dans un zoo, dans lequel les lémuriens évoluent. C’est d’ailleurs eux qui ont fait une pétition pour qu’on ne le coupe pas, pétition qui a raflé plus de 20 000 signatures en un seul après midi. Ayant eu gain de cause, ils on même pu faire renforcer les membres fragilisés de leur if.
    Un lémurien ça ne change pas d’arbre comme de chemise.

Les commentaires sont fermés.