[Mystère #128] James Tuck et le Perhapsatron

mystere128

-Le gagnant :

Gurvan a trouvé rapidement la réponse, suivi de lebach et riton avec une mention spéciale à kelkundote qui m’a bien fait rire.

-La réponse :

James Tuck étudiait la fusion au Los Alamos National Laboratory en 1947 quand on lui présenta une technique pour confiner le plasma résultant de la fusion qui consistait à le faire traverser par un courant électrique pour créer un champ magnétique, il fut intrigué par le concept mais il du attendre 1951 pour avoir l’opportunité de le tester.

A cet effet il construit une machine à fusion à laquelle il donne non sans humour le nom de « Perhapsatron« , que l’on peut traduire par « Peut-être-tron », étant donné qu’il n’est vraiment pas sur que ça puisse marcher.

Malheureusement malgrès ses efforts il ne parvient pas à la faire marcher, le concept sur lequel elle était basée étant irréalisable.

22 thoughts on “[Mystère #128] James Tuck et le Perhapsatron

  1. Je dirais qu’il s’agit d’une expérience scientifique impliquant du plasma, induit dans l’anneau par le champ magnétique de l’énorme électro-aimant à l’arrière plan.
    Côté date, ça pourrait se passer dans les années 50-60.

  2. Le monsieur a enfermé un éléphant dans une boite… Et ce dernier, pas trop trop content, s’apprête à lui absorber le cerveau avec sa trompe.

  3. Rebonjour et suite

    “The Perhapsatron was an early fusion power device. Dreamt up by
    James (Jim) Tuck while working at Los Alamos National Laboratory (LANL),
    he named the device whimsically on the off chance that it might be able
    to create fusion reactions.
    The first example was built in the winter of 1952/53, and it
    quickly demonstrated a series of instabilities in the plasma. A series
    of modifications followed which attempted to correct these problems,
    leading to the ultimate “S-4″ model. However, none of these proved
    fruitful, and most work on the concept ended around 1961. Pas trés fort en anglais sorry. (retrouvé sur le site Retronaut j’etait tombé dessus il y a quelque temps, bref un coup de chance …. Un grand bravo pour ton site).

  4. c’est une photo de Karl Bindehautentzündung qui teste sur lui même sa machine à soigner la conjonctivite. Essai peu concluant puisqu’il contracta, peu de temps après, une cataracte ainsi que des escarres dues à une position assise prolongée.

  5. C’est un militaire américain qui fait croire qu’il travaille sur un machin hyper sérieux alors qu’il regarde des épisodes de « lonely toons » à la télé

  6. La couleur rose me laisse penser que le plasma est composé de Néon et Xénon. Ca nous change un peu de l’hydrogène !

    Ohhh, si on peut plus rigoler.

  7. Le tore à l’arrière-plan ressemble suspicieusement à un électro-aimant. Ça pourrait faire un microscope électronique rudimentaire.

Les commentaires sont fermés.