Les illustrations de Franz Wacik pour Die Muskete – 1906

Franz-Wacik-01

Entre 1906 et 1919, l’illustrateur autrichien Franz Wacik a contribué des centaines d’oeuvres au magasine satirique Die Muskete.

Ses illustrations qui semblent presque anachroniques montrent une cohabitation entre des Hommes et des monstres variés qui dont l’attitude oscille entre le lugubre, la moquerie et la bienveillance.

Die Muskete a été numérisé et est disponible ici.

Franz-Wacik-02

Franz-Wacik-03

Franz-Wacik-04

Franz-Wacik-05

Franz-Wacik-06

Franz-Wacik-07

Franz-Wacik-08

Franz-Wacik-09

Franz-Wacik-10

Franz-Wacik-11

Franz-Wacik-12

Franz-Wacik-13

Franz-Wacik-14

Franz-Wacik-15

Franz-Wacik-16

Franz-Wacik-17

Franz-Wacik-18

Franz-Wacik-19

2 thoughts on “Les illustrations de Franz Wacik pour Die Muskete – 1906

  1. Je trouve ça très contemporains pour l’époque. Le début du XXeme siècle était emprunt de spiritisme, mysticisme, esoterisme, occultisme.
    On est revenu aux cultures populaires.

    En bretagne, à la même époque, les druides se sont rassemblés et ont formé le Gorsed. Les illustrations de druides, de magie autour du cycle arthurien (merlins, morgane), de monstres légendaires (korigans, lutins, farfadets et autres gnomes, sans oublier les elfes) que l’on voit encore aujourd’hui datent pour moitié de ce début XXème siècle.

    En angleterre Tolkien commence à écrire en 1910, ce qui deviendra les récits de la Terre du milieu.

    En Allemagne le mysticisme nazi commence a prendre une ampleur tragique: (Wikipedia mysticisme nazi: Ses racines plongent en effet pour une bonne part sur un ensemble de mythes raciaux et occultistes (mythes du Nouvel âge, ou de l’âge du verseau) développés à la fin du XIXe siècle et au début XXe siècle. Il permettra à Adolf Hitler d’attribuer une signification religieuse, celle d’un médiateur, d’un prophète ou d’un messie, à sa personnalité et à sa doctrine.)

    Par contre me demandez pas pourquoi sur la dernière illustration ce lutin tient tellement à fair du surf avec ce pauvre enfant.

Les commentaires sont fermés.