Yosemite est un parc national grâce à ces photos de Carleton Watkins

yosemite-watkins-1861-01

Carleton Watkins est devenu photographe par hasard, il commence par s’installer en Californie en 1851, en espérant faire fortune comme chercheur d’or.
Face à l’échec de cette tentative, il accepte une place de vendeur dans une librairie située juste à côté du studio photo de Robert Vance, un célèbre daguerréotypiste de l’époque. Quand un employé du studio a démissionné soudainement il a commencé à y travailler et Vance lui a montré les rudiments de la technique photographique qu’il maitrisa très rapidement.

En 1858 il s’installe comme photographe indépendant avec un certain succès et commence à accumuler les commandes.

yosemite-watkins-1861-02

Juste trois ans plus tard, en 1861, il décide de voyager à Yosemite avec un appareil photo géant qui faisait des images sur des plaques de verre de 45x55cm, ce qui donne des photos incroyablement détaillées.
Il emporte aussi un appareil photo stéréoscopique, un ancêtre de la réalité virtuelle qui prend deux images légèrement décalées pour donner une impression de relief quand on les regarde avec un appareil spécial.

Il revient de ce voyage avec 30 plaques de verre et une centaine de photos pour stéréoscope.

yosemite-watkins-1861-03

Grâce à ce travail, un grand nombre d’Américains découvrent Yosemite pour la première fois et des endroits comme Half-Dome ou El Captain deviennent de vrais icônes et le tourisme dans la région se développe.

La notoriété de ces images arrive jusqu’à Washington et elles sont citées comme une des raisons principales qui ont influencé Abraham Lincoln pour déclarer Yosemite la première réserve naturelle aux États-Unis en 1864. C’est sur cette base que tout le système des parcs nationaux américain fut construit en commençant par Yellowstone en 1872 puis Yosemite quelques années plus tard.

Devenu célèbre il vend des exemplaires de ses photographies de la Californie dans une superbe galerie avec des centaines de tirages grand format visibles du public.

yosemite-watkins-1861-19

Bon photographe mais mauvais entrepreneur, Watkins va perdre le contrôle de son studio et de ses images au profit d’un de ses créditeurs.
Dans les années 1890, il commence à perdre la vue ce qui l’empêche de continuer à travailler.
Le studio à San Francisco qu’il avait recréé après sa faillite est détruit dans le tremblement de terre et l’incendie de 1906 avec la majorité des photographies qui lui restaient.
Après cette perte il prend sa retraite, seulement trois ans plus tard il est interné de force par sa fille dans un asile où il meurt en 1916 et est enterré dans une tombe anonyme.

yosemite-watkins-1861-04

yosemite-watkins-1861-05

yosemite-watkins-1861-06

yosemite-watkins-1861-07

yosemite-watkins-1861-08

yosemite-watkins-1861-09

yosemite-watkins-1861-10

yosemite-watkins-1861-11

yosemite-watkins-1861-12

yosemite-watkins-1861-13

yosemite-watkins-1861-14

yosemite-watkins-1861-15

yosemite-watkins-1861-16

yosemite-watkins-1861-17

yosemite-watkins-1861-18

yosemite-watkins-1861-20

yosemite-watkins-1861-21

yosemite-watkins-1861-22

yosemite-watkins-1861-23

yosemite-watkins-1861-24

yosemite-watkins-1861-25

yosemite-watkins-1861-26

yosemite-watkins-1861-27

yosemite-watkins-1861-28

Watkins-sequoia-geant
Grâce à son appareil photo géant Watkins est aussi le premier à réussir à photographier le Grizzly Giant, un sequoia de 64 mètres de haut devenu iconique grâce à cette image, d’un seul coup.

Quelques photos prises de Yosemite prises lors d’un voyage suivant en 1865 :