Des icônes photographiques en studio

icone-photographie-studio-01

Les photographes suisses Jojakim Cortis et Adrian Sonderegger ont commencés pour s’amuser et passer le temps entre deux commandes à recréer le paysage Rhein II du photographe Andreas Gursky et qui était à l’époque la photographie la plus chère du monde, ayant été vendue pour quatre millions de dollars.
Ils ont réussi à la recréer entièrement dans leur studio en utilisant des bouts de tissus et de la peinture et l’ont re-photographiée en montrant leur installation.

C’était en 2012 et l’idée leur plaisant ils ont depuis continués à recréer artisanalement en miniature dans leur studio des photographies tellement iconiques qu’elles se sont ancrées dans notre inconscient.

Ils en ont réalisés d’autres qui sont visibles sur leur site.

icone-photographie-studio-02

icone-photographie-studio-03

icone-photographie-studio-04

icone-photographie-studio-05

icone-photographie-studio-06

icone-photographie-studio-07

icone-photographie-studio-08

5 thoughts on “Des icônes photographiques en studio

    1. Il s’agit du Point de vue du Gras, soit la première photographie permanente réussie et connue de l’histoire de la photographie, prise par l’inventeur français Nicéphore Niépce (1765-1833) en 1826 ou 1827 dans sa maison de Saint-Loup-de-Varennes. (source Wikipédia)

Les commentaires sont fermés.