[Mystère #65] Pellicules voilées à cause du compteur de vues

tralala-01

tralala-02

tralala-03

Il y a sur ces trois photographies un rond blanc, le but était de deviner ce qu’il est et comment il est apparu sur ces images, le reste des photos était accessoire.

-Le gagnant :

C’est Georgeaques qui a été le premier à trouver, félicitations, et merci à Bim qui a tout expliqué exemple à l’appui.

-La réponse :

Les films anciens étaient enroulés avec une épaisseur de papier ( A la manière des films moyen-format actuels ).
Il était difficile ( et cher ) de fabriquer un compteur de photo efficace pour savoir où on en était de la pellicule.
Une manière facile de résoudre ce problème était d’imprimer le numéro de la photo au dos du papier de la pellicule et de placer un petit orifice au dos de l’appareil qui permettait de le voir.
Le trou était équipé d’un plastique translucide rouge ou d’un clapet pour éviter de voiler le film.
Normalement on fait avancer le film régulièrement donc il n’a pas le temps de se voiler.
Mais si la petite fenêtre avait été abîmée ou si on la laissait trop longtemps en plein soleil la lumière pouvait passer à travers le papier et voiler le film avec une forme de rond.

On peut voir la fameuse fenêtre rouge au dos de cet appareil :

brownie

et on peut voir les numéros là :

127-backing-paper

  • Pauline

    du a l’utilisation d’un sténopé ?

  • wouachna

    Un obturateur central défaillant ?

  • Une pièce de monnaie tombée dans le bac photo pendant le tirage ?

  • Fred Périé

    Ces taches sont probablement dues à un défaut de l’obturateur. Un trou par exemple dans le cas d’un obturateur dans le plan focal (par exemple à rideau) ce qui justifierait la netteté du rond. Dans le cas d’un obturateur central qui fermerait mal, on aurait un halo.

    • wouachna

      C’est en effet un peu trop net, cela dit un trou au centre du rideau dans les 3 cas … C’est un complot ! ;)

  • kojihuko

    Ne serait-ce pas une série de photos de vacances du numéro 6?

    • Bonne réponse !

      (Bonne réponse parce que c’était celle que j’avais imaginée.)

  • Julie Capuche

    Kojihuko donne à mon avis la réponse la plus probable.

  • Georgeaques

    Cela est du à la petite pastille rouge derrière la pellicule.
    en effet il laisse passer le lumière a très faible dose et si on oublie le film dans l’appareil photo ca fait un halo sur la photo.

  • Mertet

    C’est la lune, reflétée dans la plaque parce que le photographe n’avais pas convenablement fait le noir lorsqu’il a ouvert l’obturateur.

  • Romain Bourreau

    Je pencherais pour une double exposition de la pellicule. Première exposition avec des scènes de genre etc etc et la seconde, celle de la lune.

  • alex

    c’est la boule blanche dans la série « le prisonnier » qui sort de l’eau !

  • J-me Bernardo

    c’est par rapport à la pastille inactinique non? Le film a été exposé car il est resté trop longtemps, ou elle était ouverte?…

  • Fox Mulder

    J’ai travaillé sur un affaire analogue avec Scully:
    C’est un Poltergeist photogénique. Un esprit frappant les pellicules, et ce en plein centre de la photo afin d’assouvir son désir d’être vu. Il n’est pas réellement circulaire, c’est un effet de flou de vitesse car il est en train de tourner sur lui même.
    Le moyen qu’il disparaisse, c’est de lui donner du chocolat. Il aime bien le chocolat

  • Mickeil Keil

    Bonjour, ce n’est pas des orbs sur ses photos, c’est bien trop gros. pour ce qui est des orbs, une croyance populaires veux que ce soit des esprits qui viennent sur les photos … mais ça c’est une total méconnaissance de la photos. dans le lien que tu met, ce qu’on vois c’est un phénomène très facile a reproduire, tu prend une photo dans le noir avec un flash tu aura de très forte chance d’avoir des orbs. au fait ce ne sont que des poussière proche du photographe qui sont révéler par le flash, et comme elles sont proche et le focus est fait au loin, l’on a l’impression d’un halo causé par le flou, un peut comme l’effet bokeh.

    • PapaSmurf22

      Super !!! Merci beaucoup pour l’explication ;)

  • Code141.FR

    J’ai déja eu ce probleme en réalisant des photographies infra-rouges…
    Je pense donc que c’est du au fait d’un filtre fixé a l’avant de l’objectif. La lumiere faisant des allez retours entre l’objectif et le filtre crée au final cette brulure au centre. Enfin je ne sait pas vraiment si il y avais des filtres a cette époque, mais je pense en tout cas que le problème vient de ces « allez retours » au niveau de l’objectif.

  • auckland

    vous n’auriez pas vu ma balle de golf ?

  • Christopher HENNUYEZ

    Je regarde vos réponse (qui sont certainement bonnes). Quand j’ai vu la première photo, je n’ai pu m’empêcher de penser « Le prisonnier ». Cette série des années 70 avec Numéro 6… La fameuse bulle qui pourchasse les évadés… Enfin voila, référence cinématique

  • Guigui Newfy

    Je penche pour des gouttes de fixateur sur le papier. Après avoir passer la photo au révélateur on la passe au fixateur pour qu’elle arrête de noircir. si du papier a reçu une goutte de fixateur avant d’étre révélée ça fait une belle tache. on peu penser aussi a une empreinte de doigt durant « la révélation » ou avec du fixateur.

  • Kaliostro

    Ce n’est pas la boule qui est censé se trouvait au Futuroscope ?! :D

  • bruno_jullien

    Bonjour,

    La version de Bim me semble être la plus vraisemblable. En effet, en l’absence de la petite fenêtre ronde et rouge, l’arrière de la pellicule (bobine) devait laisser passer un peu de lumière qui venait impressionner la surface sensible.

    • code141.fr

      Etant donné que la péllicule glisse sur un rail, l’absence de fenetre tracerais un trait sur la péllicule pendant son déplacement d’une pause a l’autre….

      • Bim

        c’est pas faux. ceci dit, il faut quand meme que ça passe une surface de papier opaque. et une fois la photo prise, on rembobine jusqu’à la suivante en attendant de prendre la photo. il peut se passé beaucoups de temps entre chaque prise de vue, d’où la lumière… enfin peut être.

        • C141

          ah ben voui, chapeau ;)

  • karhiboo

    On peut obtenir cet effet au moment du tirage en laissant passer davantage de lumière à l’aide d’un carton percé d’un trou, la partie est alors surexposée. (Ce dont je me souviens de mes années de tirages argentique) ou alors, on reprend la photo en photo en posant un truc rond transparent dessus. ou alors je sais pas.

  • Hypo thése 01

    Un objet posé sur la feuille pour la tenir au fond du bac. La zone sous l’objet n’a pas été révélée.

  • Guillaume Le Vot

    Il s’agit d’une larme de la personne qui a développé la photo, tellement qu’elle était belle. Cela arrivait souvent au cours du siècle précédent, mais maintenant, c’est fini, a pus !

  • Pierre

    « Mais si la petite fenêtre avait été abîmée ou si on la laissée »
    Choisir entre : ou si on la laissait, ou si on l’a laissée.