Le tigre de Tasmanie

Tigre de Tasmanie Le tigre de Tasmanie

Le Thylacine, appelé également Loup marsupial, Loup de Tasmanie ou encore Tigre de Tasmanie, était un mammifère marsupial carnivore de la taille d’un loup, au pelage tigré. Depuis 1936, l’espèce est considérée comme éteinte.
Son nom scientifique est Thylacinus cynocephalus. Il appartient à la famille des thylacinidés. Il était la dernière espèce survivante de son genre mais on a trouvé de nombreux fossiles d’espèces voisines dont les plus anciens remontent au début du Miocène. L’animal apparenté le plus proche encore en vie est le Diable de Tasmanie.
Il était largement répandu en Australie et en Nouvelle-Guinée il y a plusieurs milliers d’années, mais des bouleversements réduisirent son habitat à la Tasmanie au sud-est de l’Australie, notamment l’introduction du Dingo vers le 3e millénaire av. J.-C.. On attribue sa disparition de Tasmanie à sa chasse intensive encouragée par des primes d’abattage mais il y eut aussi l’introduction des chiens et l’enracinement des colons dans son milieu naturel.
Le Thylacine se nourrissait de toutes espèces d’animaux, notamment de kangourous, de wallabies et d’oiseaux nichant à terre. Il était plutôt nocturne ou semi-nocturne, se déplaçait lentement et était maladroit dans ses mouvements. Il chassait généralement seul.

Wikipedia

Le dernier tigre de Tasmanie filmé au zoo de Londres en 1933 :

Un Thylacine :
tigre tasmanie thylacine Le tigre de Tasmanie

Le dernier tigre de Tasmanie abattu, en 1930 :
dernier thylacine sauvage Le tigre de Tasmanie

Un autre mort :

thylacine tigre tasmanie mort Le tigre de Tasmanie

Compilation de toutes les vidéos de tigres de Tasmanie vivants connues :


  • JESUISJESUS

    C’est triste

  • http://www.stephaneafunk.fr afunk

    Un grande gueule tout de meme

  • Hop op op

    Triste de voir quelque chose de vivant qui n’existe plus…

  • zlaan

    moueff … on dirait un gros rat. Je crois que cette bestiole bouffait tout ce qui se trouvait à sa portée.
    Vraiment laid.

  • http://www.tralalalala.fr Corinne

    D’accord avec Hop op op… Ca fait bizarre de voir une espèce éteinte depuis peu. On ne peut pas en vouloir aux chasseurs car j’imagine qu’à cette époque (pas si lointaine) on n’avait pas conscience des conséquences de l’acte. Honnêtement cette vidéo me chamboule et m’attriste ! Qu’on aile ou pas la bestiole physiquement, on n’a pas à décider de la sélection des espèces. Ah ! l’homme qui se croit race supérieure ! quelle belle co….rie !

  • Krieghund

    L’arrivée de l’homme, même primitif, dans un nouvel environnement s’accompagne systématiquement de la destruction de nombreuses espèces animales.

    Par exemple, l’arrivée de l’Homme en Amérique (entre -15 000 et – 18 000 ) a entrainé la fin de nombreuses espèces ne connaissant pas encore ce petit mammifère pas menaçant. Ainsi, on a retrouvé des fossiles de paresseux géants (de deux mètres), de mammouth nain (un mètre), etc, sur les mêmes couches géologiques que la culture de Clovis, première culture découverte du passé de l’Amérique du Nord (depuis, on a trouvé des plus anciennes.)

    En Australie, l’arrivée des aborigènes a causé le même genre de destruction. Et l’arrivée des colons britanniques de nouvelles.

    En terme biologique, il y a eu de nombreuses destruction massives d’espèces (la plus connue étant celle du crétacé, il y a 65 millions d’années), mais depuis 13 000 ans, nous assistons à une nouvelle extinction massive, la première qui semble due à l’activité de l’un des animaux de la planète (nous, en l’occurrence), l’extinction de l’Holocène.

    Le thylacine n’est qu’une des victimes de plus de cette extinction, qui a déjà réclamé entre 20 000 et 2 millions d’espèces. Le rythme actuel de disparition est supérieur à celui des 5 grandes extinctions passées (y compris celle du permien, où 95% de la vie marine et 70% de la vie terrestre a disparu…)

    A part ça, j’ai le moral, aujourd’hui et vous ?

    • zlaan

      Hé hé hé, le moral … quand j’entends, autour de moi, dire que les abeilles disparaissent, la cause serait la multiplication des mobiles! , il est difficile d’avoir le moral.
      Comment se séparer de son portable, alors que les abeilles, « ben on ne mangera plus de miel » disent les uns … oui ce serait simple, mais c’est plus grave, la pollinisation des plantes, t’en fais quoi ?
      Bref, on est mal barrés …

      La 1ere fois que j’ai entendu parler du diable de Tasmanie c’était dans Bug’s Bunny, une histoire de Daffy en 1963 …! .
      Il s’appelait alors Bouftou, le diable de Tasmanie et il était méchant !!

    • Zoe

      C’est tres interessant tout ce que vous nous racontez.

    • Cousin Machin

      Attention quand même. Souvent l’arrivée de l’Homme (durant la préhistoire principalement) dans une nouvelle région fait suite à un bouleversement climatique. Ainsi l’Homme n’est arrivée en Australie qu’à la faveur d’un de ces changements. Au même moment la mégafaune disparaissait. Un rapprochement facile consisterait à dire que l’homme est responsable de la disparition de la mégafaune. Mais on peut aussi voir que la mégafaune était trop spécialisée et n’a pas supporté un changement de milieu. L’Homme était un des changements mais pas le seul, ni même, peut-être, le principal.
      Je crois qu’il s’est passé la même chose en Amérique et en Europe du nord.

      Bien entendu je ne parle que des changements préhistoriques. Ce que fait subir l’Homme à la nature en ce moment est très différent.

  • http://mavieestgreat.over-blog.com/ Mveg

    Rien à rajouter à part ça.

  • Taz

    Zlaan,

    petite rectification, le diable de Tasmanie n’est pas le tigre de Tasmanie.
    Et effectivement il est décrit comme méchant car il a comme manie d’entrainer de force une femelle dans son terrier pour s’accoupler à tout prix et leurs cris sont assez effrayant.

    http://www.guide-australie.com/diable-de-tasmanie.asp