Des machines à « mouvement perpétuel »

On sait des machines à mouvement perpétuel ne sont possible qu’en théorie ou en ne prenant pas en compte des petits détails comme la friction, toutes ces machines vont donc s’arrêter de fonctionner à un moment ou à un autre ou utilisent une autre forme d’énergie qui n’est pas visible.

Il n’empêche qu’il y a une certaine magie à voir ces machines fonctionner « toutes seules ».