Tellement de façons de crever des ballons

Jan Hakon Erichsen est un artiste norvégien. Dans ces Destruction Diaries, il construit ces machines de Rube Goldberg, c’est à dire des processus ou des machines inutilement compliqués pour accomplir une tache précise.

Il détruit ainsi méthodiquement des ballons, mais aussi des spaghettis ou des tacos, à l’aide de couteaux ou de lames actionnées par des poulies ou par les mouvements de son corps. Il garde le plus grand sérieux durant ses performances. Il y a une forme d’attente et de tension avant que la destruction n’ait effectivement lieu, avec un sentiment curieux de libération quand elle se produit enfin.

Il poste le résultat de ses expériences sur Youtube (une vingtaine de vidéos pour l’instant mais le projet est encore en cours), ainsi que sur instagram et sur un blog dédié.