Une chute libre et un atterrissage sans parachute

Gary Connery a sauté d’un hélicoptère à 800m d’altitude sans parachute, a ralenti sa vitesse de descente grâce à une wingsuit, et a atterri sans se blesser grâce à une pile de boite en cartons qui ont amortit le choc.

C’était la première fois que quelqu’un atterrissait sans parachute après une chute libre volontaire sans se blesser.

Le rêve des amateurs de Wingsuit est d’arriver un jour à réaliser la même performance sans les boites de cartons.

14 thoughts on “Une chute libre et un atterrissage sans parachute

  1. Bien joué, ça me donne envie, allez je me lance de ma baignoire en pantalon patte d’éph’ sur 2 vieux emballages de LEGO. (Je vous raconte tout ça demain :D)

  2. Deux autres angles de caméra : http://www.youtube.com/watch?v=i2LEU6ipSOI&feature=youtu.be&hd=1
    La vue du caméraman en wingsuit au-dessus de lui : http://www.youtube.com/watch?v=riK2350eemM&feature=youtu.be&hd=1
    Pour info, la « piste d’atterrissage » est composée de 18 000 cartons pour amortir une vitesse d’arrivée à 130 km/h.
    Jeb Corliss avait annoncé qu’il allait tenter l’exploit, mais suite à son accident en janvier dernier, Gary Connery l’a devancé.
    L’accident de Jeb Corliss en Afrique du Sud à Table Mountain : http://www.zapiks.fr/jeb-corliss-crash.html
    et son blog pour voir l’étendu de ses blessures (3 orteils cassés et une bonne ouverture sur le tibia) : http://jebcorliss.net/blog/

    1. Merci pour ces infos complémentaires. Il s’en sort plutôt bien pour son accident, dans ce genre de sport en général c’est ça passe ou ça casse :D

    2. C’est incroyable, Jeb Corliss me fascine par la façon dont il tente toujours plus dangereux. La chance qu’il a eu (aidée par son expérience) est exceptionnel puisqu’il a juste légèrement touché le sol. Lui-même avait dit que la probabilité de survie en cas de crash était totalement nulle. La façon dont il rétablit son vol juste après avoir fait un tour sur soi-même suite au choc tient de l’irréalisme.

Les commentaires sont fermés.