Un volontaire teste la résistance humaine à des vents de 730 km/h en 1946