Un monde sans enfants

Je vous avais déjà parlé d’un artiste qui retouchait des photos célèbres pour n’en laisser que le décors, sur le même principe Andrew Blake a enlevé les enfants présents dans des photographies pour se plaindre de la difficulté actuelle de prendre des enfants en photo.

32 thoughts on “Un monde sans enfants

  1. Je ne comprends pas. Toutes ces retouches sont très mal faites et digne d’un débutant avec l’outil clonage photoshop. On voit à chaque fois l’endroit des retouches. Ayant beaucoup fait ce genre de choses, je ne comprends pas en quoi ceci est réussi. On dirait vraiment les résultats de quelqu’un qui découvre l’outil de base de Photoshop sans prendre le temps de bien l’utiliser et de parfaire sa retouche.

    1. C’est écrit « pour se plaindre de la difficulté actuelle de prendre des enfants en photo. »
      Pour râler il faut que ça se voit, donc il faut barbouiller visiblement des photos célèbres (enfin que je suppose toutes célèbres, je n’en connais que quelques-unes).

      1. A la base ces images n’étaient pas une oeuvre d’art destinée à être affichée en galerie donc je ne sais pas si la « mauvaise » retouche est voulue comme tu le dis ou si c’était juste par facilité, dans tous les cas je les aimes bien ces défauts qui laissent deviner que quelque chose n’est pas normal même sans voir l’original.

    2. La qualité de la retouche m’a surpris aussi, mais avec le recul, je pense que le fait de voir l’endroit des retouche est quelque chose de voulu. sur photoshop il a bien mieux que le stamp pour retirer un item d’une image, et le stamp est bien connu pour laisser cette « bave » même avec un travail relativement appliqué.

  2. Un monde sans enfants ! Quelle drôle d’idée ! Moi c’est plutôt certains adultes que j’aimerais effacer sur mes photos.
    Je crois qu’il y a une erreur, les photo 3 et 4 sont identiques.
    Pour le coup il faut rajouter l’enfant ;)

  3. J’allais faire la même remarque qu’Asterion :)
    Et en effet les retouches ne sont pas très professionnelles, que cela soit voulu ou non!

  4. personnellement je ne comprends pas cette démarche:
    « …pour se plaindre de la difficulté actuelle de prendre des enfants en photo »

    en quoi est-il difficile « maintenant » de prendre des enfants en photo?
    c’était bien plus compliqué avant avec des temps de pause super longs!

    et puis se plaindre auprès de qui? cela changera quoi et dans quel but?
    il peut faire la même chose pour les animaux, les sportifs… aucun interet

    1. La difficulté n’est pas technique mais vient de la société actuelle dans laquelle on est suspecté de pédophilie et de mauvaises intentions quand on prend des enfants en photo, l’auteur voulait montrer ce que l’on perd en étant paranoïaque de cette façon en enlevant les enfants de photos célèbres.

      L’auteur a un blog, sur lequel il partage ses réflexions sur la photographies, c’est là qu’il a fait ça, pour discuter avec ses lecteurs.

      1. ok je comprends le message maintenant.
        dommage alors qu’il faille un mode d’emploi.

        idée à revisiter ou approcher de manière différente

  5. En plus des photographies, on nous donne un lien vers le blog de Monsieur Blake.
    En lisant les quelques lignes de la description de son article on comprend mieux sa démarche, et pourquoi la qualité de retouche est moindre. On peut également voir la photographie 3 avec les enfants.

    Enfin, ce n’est pas parce qu’on parle de « difficulté de prendre des enfants en photo » qu’il s’agit de la technique. (D’ailleurs, pourquoi aurait-il utilisé photoshop pour s’en plaindre?!)

    Au passage, merci pour ce blog, et merci de toujours citer tes sources, grâce auxquelles on peut avoir de l’information complémentaire sur les artistes, et bien souvent d’autres liens vers de nouvelles découvertes.

      1. Ceux qui ne lisent pas l’anglais devraient faire comme moi :

        http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR

        Avec ce traducteur je traduis (donc !) des paragraphes entiers et je peux comprendre.
        De plus mon anglais s’améliore de plus en plus ; à tel point que souvent je ne traduis que quelques mots et je comprends toute la phrase.
        ( c’est clair ça ?? )
        :)
        Merci :)

  6. Il est devenu très difficile de photographier les enfants, on est vite suspecté de tout les maux, entre la pédophilie et le droit à l’image. Et je trouve ça vraiment dommage, d’empêché les artistes (et les autres) de s’exprimer et de témoigner. Cela devient dangereux de photographier des enfants et risqué de vouloir exposer des photos les montrant, même les plus innocentes.

    1. Et pourquoi cela serait naturel de pouvoir utiliser l’image d’autres personnes ? Je comprends les problèmes des artistes, mais je comprends encore plus ceux qui n’ont pas envie de voir la tête d’eux-même ou de leur gosse trainé n’importe ou.
      Dans notre monde d’image, ne pas maitriser la sienne est suicidaire.

  7. Ayant déjà eu des problèmes pour faire un portrait concernant un petit gamin adorable et plein de
    taches de rousseurs, non pas avec les parents a qui j’avais evidement demandé la permission et qui
    étaient d’accord,mais avec le « manager » du village de mobilhomes ou je me trouvais, je peux attester de ces
    difficultés non imaginaire mais très emmerdantes.
    Quand a ceux qui n’avaient pas compris la raison de ce travail, qu’ils arretent de dire des sottises
    avant d’avoir fait le moindre effort pour comprendre.Ils ressemblent à ces crétins qui jouent
    des donneurs de leçons. A quand les flics partout et les lois sur tout.
    Il faudrait censurer les cons.
    Camarades salut. Christian.

  8. Avant de demander un travail de réflexion de la part du spectateur, il faudrait avant tout que le travail de retouche du photographe soit réussi ou du moins pertinent. Or je ne trouve pas que se soit le cas ici.
    D’ailleurs, avant de lire les explications, j’avais compris qu’il était difficile de photographier les enfants car ceux-ci sont souvent très turbulent.
    Par contre je trouve que les photos avec les enfants sont plutôt réussie.

    « Quand a ceux qui n’avaient pas compris la raison de ce travail, qu’ils arretent de dire des sottises
    avant d’avoir fait le moindre effort pour comprendre.Ils ressemblent à ces crétins qui jouent
    des donneurs de leçons.
    Il faudrait censurer les cons. »
    Comme dirait un enfant, j’ai très envie de répondre à ça : « C’est celui qui dit qui y’est! »

  9. En lisant l’auteur je pense qu’il prend cette censure comme une attaque . il nous recommande de garder un oeil artistique et d’ètre toujours critique au mauvais gout…Mais je trouve que le résultat ressemble plus à un slogan publicitaire…

  10. Moi j’adore ! Celles de Cartier-Bresson et de Eugène Smith sont très drôles. Sans enfant, elle n’ont plus aucun intérêt. D’habitude, vos commentaires sont moins bêtes. Allez, un effort !

  11. Je trouve que d’un point de vue de la technique c’est clairement raté.

    Après j’apprécie la dénaturation de la photo par l’abscence d’un sujet.

    L’idée y est mais la technique est un peu limitée.

    A creuser…

    1. Je suis d’accord avec toi, ça pourrait être beaucoup plus agréable et esthétique avec une meilleure technique ! Graphiquement parlant, j’veux dire ;)

  12. il a oublier d’effacer les gosses du tableaux ! oh oui quel manque de professionnalisme ! ( 7 éme image )

  13. Das kann man wirklich auch besser machen. Die Kinder sind super schlecht retouschiert.
    Aber die Idee ist großartig.
    Grüße aus Luxembourg

  14. L’idée est peut-être bonne mais il faut qu’il laisse un autre le faire car c’est loin d’être un artiste de la retouche photo. Je fais bien mieux que lui à ce jeu la. Son niveau est à peine moyen, dommage.

Les commentaires sont fermés.