Sur des cheeseburgers

Un utilisateur de Flickr photographie des choses posées sur des cheeseburgers.

28 thoughts on “Sur des cheeseburgers

      1. hi! hi! hi!… :D
        …Non seulement ce site est génial mais en plus le Maitre est drôle!!! Ôôô Maître…

  1. J’ ai fait des photos avec les cheeseburgers dessus, si ça intéresse une galerie, prévenez-moi. Je peux aussi les remplacer par des kebbabs ou croque-messieurs, à débattre.

  2. J’ ai quand même beaucoup beaucoup de mal à saisir la portée artistique. A moins que ça soit juste un trip style délire d’adolescent, je connais bien ça… Il a quel âge?

  3. Même sans portée artistique, la neuvième photo est plutôt intéressante, avec le bouquin « art now » dessus. Qu’est-ce que l art aujourd’hui? Si un urinoir dans un musée devient une œuvre d art, pourquoi pas des pièces sur cheeseburgers.

    1. J’ai pensé exactement la même chose de ces photos ready-made très « Duchampoises ». Perso, j’adore ! Même s’il n’est pas du tout exclu que le but était de faire des photos « pour le fun » sans vraiment prétendre faire de l’art, je pense au contraire que l’auteur vise une portée artistique tout en se marrant. L’absurde, l’autodérision et l’humour au sens large sont monnaies courantes dans l’art moderne. Je me rappelle même d’un certain artiste qui connu un succès énorme en vantant faire de la merde .

  4. Le plus difficile là dedans, c’est de convaincre le chien de rester sage sur les cheeseburgers au lieu de les manger!

  5. Aucun intérêt! Demain je pisse sur des Big Mac et je les prends en photo peut être me dira t’on que je suis un artiste!!!!!!!

  6. C’est là la meilleure utilisation qu’on peut faire de cheeseburgers ! En fait, on peut en mettre partout sauf dans sa bouche, là ça deviendrait vraiment trop dégueu.

  7. Je ne trouve pas ça beau, ni drôle, ni… ni rien en fait. Je dois être à côté de la plaque mais ce semblant d’art ne m’évoque qu’un mépris violent du photographe envers les gens qui ont faim.

    1. tu crois qu’il utilise les mêmes cheesburgers sur chaque photos, ou qu’il va en acheter de nouveaux? C’est vrai que l’art est étrange parfois… Il y a une boutade la dessus dans les Simpsons, quand Homer découvre Andy Warhol et Claes Oldenburg, et qu’il dit « ces types sont des génies! je n’aurais jamais pensé à un crayon ou de la soupe! »

  8. Ca me rappelle que je m’étais amusé comme ça, il y a quelques années, à faire une série de photos où je pointais différentes choses dans la rue avec une télécommande… En regardant le résultat, je me suis soudain dit que ça pourrait très bien faire un tabac dans une galerie d’art : en 5 ou 6 photos, j’avais produit une critique sans concession de la société du zapping ! :)
    En fait, l’aspect « artistique » tient tout entier dans le fait que c’est une « série » : une seule photo ce serait minable, mais si c’est une série alors tout d’un coup il y a un « concept » ! Et s’il y a le tiercé gagnant « cheeseburger+bible », « cheeseburger+télé », « cheeseburger+bidon d’essence », alors là vous avez fait une oeuvre qui dénonce la société de consommation !
    C’est drôle si ça a été fait justement pour montrer ces recettes trop faciles de l’art, ça l’est moins si ça se prend au sérieux.

  9. Cet « utilisateur de Flickr », c’est William Hundley.
    Aux critiques d’art en charentaises qui prennent la parole pour dire « c’est de la merde, j’ai rien compris », ou pire « moi aussi je peux faire ça et je serais un artiste »: merci de nous faire part du caractère obtus de votre esprits, mais c’est un lieu commun, allez donc pisser sur des cheesburgers, ça nous fera des vacances …

  10. Le dernier commentaire est juste un argument d’autorité. Comme cette série de photos débiles à peine rigolote mais d’une lourdeur abyssale dans sa critique de la « malbouffe » ou de la société de consommation est le fait de William Hundley, il faut s’incliner et s’interdire toute critique. Voilà un des grands maux de l’art contemporain, l’argument d’autorité. L’autre étant l’argument de la nouveauté.

Les commentaires sont fermés.