Des photos sur des tournages de films

Romance Of The High Seas (1947)

Alien
Dr Strangelove
Empire Strikes Back
Faust (1926)
Ghostbusters II
Godfather
King Kong (1933)
Marathon Man
Metropolis
Mothra (1961)
Nosferatu (1922)
Rebel Without A Cause
Requiem for a Dream
Rio Bravo
Dr Strangelove
Superman
The Birds (1961)
The French Connection
The Gate (1987)
The Howeling (1981)
Tron (1982)
The Shining

16 thoughts on “Des photos sur des tournages de films

  1. impressionnant aussi la taille de la caméra dans la 1er image comparé a ( progrès de la miniaturisation oblige) celle de nos jours (comme on le voit sur les images qui suivent)

  2. excellent !!!

    la photo de shinning est sublime !!!!

    quelqu’un sait pourquoi sur la photo du parrain l’acteur à des fils sur le visage ?

  3. Dans la première image ce n’est pas a proprement parler la caméra que l’on voit, mais le coffre isolant qui la contenait. Cet énorme emballage permettait, lors des gros plans avec dialogues, que les micros ne captent pas les bruits de la caméra.

  4. Excellent!
    @djiti: Sûrement pour les impactes de balles à travers la peau. Lorsqu’il se fait fusiller, les ingénieurs tirent les fils pour faire exploser les petites poches de sang.

  5. Tentez l’expérience aujourd’hui, et tout ce que vous en sortirez ce sont des acteurs sur fond vert.
    Comme il était chouette le temps des maquettes, des poches de sang, des marionnettes, des escabeaux de fortune, et des décors immenses, il était chouette le temps du relief.

    1. le temps de la plume et du vieux papier était chouette aussi

      pourtant tu es content d’être sur internet

      l’évolution des méthodes est bluffante, visiblement il nous reste tant de choses à découvrir, et perso l’emerveillement est toujours aussi intense

      rien qu’à voir les prouesse d’un transformer3 (point de vue technique) me donne l’impression d’être dans un parc d’attraction

      star wars de 77 me donne toujours du rêve, mais je reste scotché par le yoda de 2005

      1. Je ne dis pas, je reste un gosse devant toutes les images produites aujourd’hui, et si personnellement Transformers 3 me laisse de marbre, des productions comme le Seigneur des Anneaux ou en effet les derniers Star Wars restent une grande source de magie.

        Je ne jette pas le bambin avec l’eau de la bassine, et ne nie pas ma condition de geek, il me semble simplement qu’on a délaissé l’imagination scénaristique au profits du plein les yeux. Les contraintes technique de l’avant 3D poussaient dans leurs retranchements les scénaristes qui devaient faire preuve de trésors d’imagination pour donner un rendu efficace à ce que l’image ne pouvait souvent que suggérer.

  6. Magnifiques photos de tournages ! Personnellement, j’adore, surtout histoire de décompresser après un film violent ou traumatisant et de voir qu’en fait à travers les photos de son tournage, TOUT CELA N’EST QUE DU CINEMA, et plus encore si vous regardez sur un moteur de recherche les photos des autres acteurs du film à travers leurs autres films. Parents, vous pouvez utiliser cette méthode pour expliquer à vos enfants ce qu’est réellement un film et les actions vues dans celui-ci NE SONT ABSOLUMENT PAS REELLES. Cela m’a énormément aidé à supporter la cruauté d’Orange Mécanique dont j’avais déjà vu nombre de photos du tournage. A ce propos, on constatera que durant celui ci, Stanley Kubrick était constamment vêtu d’un veste noire.

Les commentaires sont fermés.