[Mystère #167] Les chaussures-fusées pour l’espace de la Nasa

bird-chaussure-fusee-nasa-01

-La réponse :

Félicitations à Kelkundote qui a trouvé la réponse à l’image mystère de la semaine d’abord sans faire exprès !

-La réponse :

En 1965 l’ingénieur de la Nasa John D. Bird, le gars avec le chapeau, a eu l’idée d’inventer des chaussures-fusées qui devaient permettre aux astronautes de se déplacer en l’absence de gravité comme avec un jetpack sans en avoir l’encombrement.

Les mini-fusées étaient activées par des boutons situés sur la semelle à l’intérieur des chaussure et pouvaient être contrôlées avec les orteils.

L’idée était que l’astronaute pouvait se diriger en utilisant uniquement ses jambes, laissant ainsi ses bras libre pour réaliser différentes tâches.

De nombreux tests ont été réalisés à Langley par la Nasa jusqu’en 1968 pour tester l’efficacité de l’invention :

Visiblement les tests n’ont pas été concluants vu que les astronautes se déplacent maintenant dans l’espace avec des MMU volumineuses.

bird-chaussure-fusee-nasa-02

bird-chaussure-fusee-nasa-03

experience-bird-chaussure-fusee-nasa-01

R_1966-L-07421 002

R_1967-L-01564 009

R_1967-L-05086 001

R_1967-L-01372 008

R_1967-L-01564 004

experience-bird-chaussure-fusee-nasa-07

R_1966-L-01572 004

experience-bird-chaussure-fusee-nasa-09

R_1966-L-01572 003

R_1966-L-01572 002

R_1966-L-01572 001

24 thoughts on “[Mystère #167] Les chaussures-fusées pour l’espace de la Nasa

  1. on dirait un dispositif pour tester l’electro stimulation des muscles des jambes (ems). mais j’ai pas trouvé l’image

    1. en fait j’aimerai bien que ce soit un dispositif de la NASA pour la remise en forme des jambes des astronautes après un long voyage dans l’espace. j’ai envie d’y croire.

        1. Echec total dans la recherche sur gogol. Je penche pour un simulateur de marche lunaire essayé par un péquin moyen.

  2. Première tentative de greffe d’un pénis artificiel à guidon, outil indispensable pour optimiser le choix de ses partenaires sexuels. L’expérience fut tentée en apesanteur, à bord d’une capsule Gemini, le 14 février 1965. On aperçoit nettement l’astronaute italo-américain Wally DiMinimo, en tenue dominicale pour fêter l’événement, se prenant les pieds dans les spaghettis à l’encre de seiche de son déjeuner. Notons les petites recharges d’encre dépassant de la poche extérieure droite de son veston, au cas où le célèbre plat vénitien en manquerait.

  3. Le chapeau est celui de l’inspecteur Gadget. Il est sûrement en train d’ essayer sa nouvelle invention.

  4. on dirait un appareil pour la motion capture,en plus rudimentaire…
    en tout cas,au vu du système,c’est assez ancien…au moins 50-60 ans…peut-être un appareil scientifique de calibrage…mais pour calibrer quoi…

  5. Une machine pour simuler la marche avec la gravité de la lune ?
    Je ne sais pas si c’est très clair…

  6. Peut-être bien un concept de simulateur de la marche en apesanteur en vue des futures mission Appolo sur la Lune?….

  7. J’ai trouvé la photo/article avec les mots clefs « simulation walk black and white nasa » sur Gougoule. Les commentaires d’Aroom the Doomed (respect total) m’ont permis d’ajouter « nasa » et j’ai reconnu le chercheur (qui porte bien son nom hi hi)

Les commentaires sont fermés.