[Mystère #166] La maison ronde de Juni Ludowici sur la Tamise – 1958

maison-ronde-Juni-Ludowici-01

maison-ronde-Juni-Ludowici-02

maison-ronde-Juni-Ludowici-03

maison-ronde-Juni-Ludowici-04

maison-ronde-Juni-Ludowici-05

-Le gagnant :

Aroom The Doomed a encore trouvé en premier cette semaine, bravo !
Un prix spécial à raspoutine pour la référence.

-La réponse :

On voit sur la photo une petite maison sphérique inventée par Juni Ludowici être remorquée sur la Tamise, à Londres, en 1958.

maison-ronde-Juni-Ludowici-02

maison-ronde-Juni-Ludowici-03

maison-ronde-Juni-Ludowici-04

maison-ronde-Juni-Ludowici-05

13 thoughts on “[Mystère #166] La maison ronde de Juni Ludowici sur la Tamise – 1958

  1. Une cloche a plongeur, pour des travaux sous marins dans la tamise. Peut être le tunnel de Greenwich ou le premier tunnel de métro. Mais je n’ai pu trouver aucune image qui corrobore cette hypothèse.

    En même temps on voit une des ouverture vitrée ouverte © »étonnant et ça invaliderai l’idee de la cloche a plongeur.

    Du coup je risque :
    – un bout de l’atomium de Bruxelles
    – un élément d’un tripode martien après la fin de la guerre des mondes
    – une maison moderne
    – la boule du battant d’une cloche de Westminster Abbey

  2. C’est « Das Roundhaus » en 1958 sur la Tamise à Londres. Conçut par Juni Ludowici, c’est un logement préfabrique en forme de sphère afin de résoudre les problèmes de manque de places. Sa forme sphérique lui permet de bien résister au vent et d’être aisément transportable par voie aérienne ( bonne écoulement de l’air ).
    Plus d’info sur https://www.tumblr.com/search/juni%20ludowici
    Trouvé via la recherche « Sphere river thames »

  3. Première version du Nautilus que le capitaine Némo n’a finalement pas retenu, se rendant vite compte qu’il était peu impressionnant et que le premier poulpe venu allait rapidement lui dessiner dessus un bouche qui rigole.

  4. c’est Barbapapa, qui fait remorquer sa maison, pour son futur déménagement à Londres. (sources: album n°2 éditions du dragon d’or)

  5. Une des fenêtres est ouverte. Ce ne sont pas des hublots Ce n’est pas un submersible. Ca pourrait étre une coupole destinée aux hauteurs.

  6. il s’agit du décor du tout premier pilote de la série « le prisonnier », réalisé en 1922. les scénaristes insistèrent sur la formule scandée : « je ne suis pas un numéro!!!!! » mais les producteurs de l’époque un peu frileux, sans doute, ne furent pas convaincu par le projet. L’utilisation de cartons pour écrire les dialogues (cinéma muet à l’époque) ne leurs semblaient pas à la hauteur de la dramaturgie à transmettre aux spectateurs. Lorsqu’en 1967 on ressorti des cartons ce fameux projet, on adapta simplement les accessoires (vêtements, voitures, téléphones…) mais pas les dialogues qui restèrent eux « formatés » par le cinéma muet. Ce qui explique les longs silences et les plages musicales en boucle dans la série. Voilà je pense avoir bien réussit à expliquer l’origine de ce cliché ainsi que la portée de ces événements dans la culture dite « mainstream ».

  7. C’est Westminster.
    J’ai trouvé car j’ai cru reconnaître Big Ben dans le fond.
    Après une recherche sur wikipedia, c’est bien Westminster.

Les commentaires sont fermés.