La première photo prise à New York

New-York

-Les gagnants :

Gaël et okapi07 ont trouvés la réponse avec tous les détails à eux deux en premier, toutes mes félicitations.

-La réponse :

C’est la plus vieille photo connue qui ai été prise à l’emplacement de New York, elle a été prise à Manhattan en Octobre 1848, on y voit au fond Bloomingdale Road qui se situait dans la continuation de Boradway.

Elle a été vendu par Sotheby’s pour $62,500 en 2009.

10 thoughts on “La première photo prise à New York

  1. C’est la plus vieille photo de New York vendue aux enchères il y a quelques années.
    Trouvée en tapant dans Google « daguerreotype old house hill », premier résultat.

    1. (On peut voir que c’est un daguerréotype aux traces « huilées » sur les bords, laissés par les vapeurs de mercure lors du développement).

    2. J’ajouterais pour être complet que la photo daterait d’octobre 1848 et qu’elle a été vendu le lundi 30 mars 2009 aux enchères chez Sotheby’s où elle a été adjugée pour 62,500$

  2. je suis d’accord avec toi mais comment t’en as déduit que c’était New York (qui n’est qu’un quartier)d’ Hollywood enfin je crois … BBWWWAAAAH

    1. pour les fidèles a la boite verte je crois qu’ il y’avait déjà un article sur le site qui expliquais l’histoire de cette ferme

  3. Le daguerréotype a été pris par Laura pour immortalisé la barrière construite par son père Charles pour fêter l’anniversaire de Marie! En regardant bien, on peut voir Caroline par la fenêtre qui termine une tarte à la myrtille pour le dit anniversaire. Carry quand à elle est partie chercher le révérend, le médecin, les Olson ainsi que tout le reste du village pour commencer la fête.

  4. maison à vendre à la campagne fin 19 ème
    5 pièces 120 m2 habitables de plain-pied
    combles aménageables
    grand terrain circulaire clôturé
    idéale pour famille, commerces et écoles à proximité
    prix sur demande, contacter agence

  5. Sans faire la moindre recherche et ne mettant pas en doute les votres, je me pose une question, ce qui m’intrigue n’est pas la maison mais l’enclot avec ces animaux: une barrière, une double barrière, une fosse qui pourrait être artificielle et faire le tour de l’enclos et … une dernière barrière ! ça fait beaucoup, je penserais donc à un élevage d’animaux dont on ne veut pas qu’il s’échappe pour, par exemple, éviter une pollution/prolifération dans la faune indigène; si je devais m’imaginer quel types d’animaux, je dirais à la forme et avec de l’imagination, de gros volatiles, style émeus.

Les commentaires sont fermés.