[Mystère #126] Le remplissage d’un dirigeable avec de l’hydrogène

remplissage-zepleling

-Le gagnant :

Il y a plein de semi-gagnants cette semaine avant d’arriver à la bonne réponse, NBP avait trouvé ce qui se passait mais s’était trompé de dirigeable, paul a continué dans la bonne direction et c’est toto qui a fini par donner tous les détails.

-La réponse :

Il s’agit du remplissage en hydrogène du dirigeable Graf Zeppelin en 1929, dans un endroit inconnu.

[Source]

32 thoughts on “[Mystère #126] Le remplissage d’un dirigeable avec de l’hydrogène

  1. Les bouteilles d’hélium pour remplir l’USS Akron ?
    (par « helium gas bottles airship Akron » dans google, l’image ci-dessous semble prise d’un autre point de vue)

  2. derrière la 3ème personne en partant du haut (ou du bas en s’en fout) il y a un capuchon qui n’a pas été enlevé bwwaaa

  3. Le remplissage d’Explorer one en juillet 1933 par 210 000 pieds-cubes d’hydrogène contenus dans 1 500 obus d’hydrogène, peut-être ?

  4. Des rangées de bouteilles de gaz: si on les remplit, c’est dans une usine, vers 1930. Mais pour quel usage? pas domestique, vu la taille des bouteilles.
    Je tente :
    Mise en bouteilles de gaz hilarant, pour peut-être éviter la guerre…mais bombarder pendant la guerre!
    Je sors, mais c’est pour le jeu!

  5. Au moins 45 bouteilles sur 10 de haut et ce sur au minimum 4 rangs. Ca fait 1800. Si elle font 50 l comme celle de maintenant, gonflées à 200 bars. Ca nous fait 18000 m3. Soit 10 fois plus petit que le Hindenburg.
    Mais la photo ne montre peut-être pas tout !
    Pour moi il est, en tout cas, clair qu’il s’agit ic de remplissage d’un ballon.

    1. Ce qui me laisse penser au gonflement d’un ballon ou d’un dirigeable :
      – le volume de gaz. On est pas en train de faire de la soudure ou alimter des becs de gaz
      – la centralisation de toutes ces bouteilles. Elles vont servir à un endroit et sur un court moment.
      – le fait d’être dans la nature comme le montre le fond de la photo et les feuilles par terre.
      – le fait que les bouteilles soiet utilisées en parallèle.C’est à dire qu’il vont devoir vider toutes celles d’une rampe avant d’en connecter d’autres. Il va donc y avoir rupture du flux de gaz. Chose qui est embetante si l’on soude ou alimente des plongeurs… mais pas si on remplit un ballon.
      -le fait que des bouteilles ne soient pas le contenant le plus pratique pour un tel volume.Par contre il l’est pour un transport au milieux de nulle part.

      Tout cela est confirmée par les quelques photos représentant la même activités que j’ai pu trouver.
      Comme celle dont NBP nous fait part.

  6. Ne serait-ce pas l’alimentation d’une soufflerie ? Les Américains ont utilisé des tubes de pipe-line pour monter une telle soufflerie dans les années 50.

  7. 20ème, plutot première moitiée … Je ne sais pas ou vont, et à quoi servent ces bonbonnes de gaz (elles ne semblent pas toxiques) qui sont empillées en deux parties qui forment chacunes un bloc dont la hauteur arrive au niveau de la tete. Entre les deux, a droite, cinq hommes, sans masque tous en pantalon noir et chemise blanche, sont alignées et remplissent les bombonnes grace à un tuyeau qui semble avoir des robinets pour deverser le contenu, ils montent aussi surement les bouchons qui sont posés sur la pile , des cercles rigides sont accrochés sur le tuyeau, je ne sais pas ce que c’est. les possibilités des differents gazs ou contenus des bombonnes ne me permettent pas de savoir ce que c’est. Peut etre de l’hélium, ou du gaz domestique

  8. Sasha, un détail, s’ils fixaient les bouchons, ceux-ci seraient rangés près d’eux, à portée de main. Au contraire sur la photo, ils sont en vrac, éventuellement difficilement atteignables. Il faut probablement en déduire que les boutons sont jetés après avoir été retirés, ce qui correspond à l’hypothèse d’un vidage des cylindres. De plus, l’installation semble plus rustique qu’une usine. Il est donc probable qu’ils ont été livrés pleins sur un site qui ne servira que de manière ponctuelle à la scène à laquelle nous assistons. Les ballons stratosphériques ont été montés dans des vallées désertes et encaissées pour lutter contre le vent au cours du gonflage. D’où mon hypothèse des ballons des capitaines Anderson et Stevens, en 1933, cf plus bas.

  9. Très américaines les casquettes, les coupes de cheveux, banane et gomina. Jeans, t-shirt blanc à la James Dean. Côte ouest? Fin 40? Les bouchons sont otés. Deux planches sur lesquelles les faire rouler. Tuyaux plastiques flexibles, du gaz? Pourquoi pas de la peinture, blanche? OK pour « livrés plein sur un site ». Un tournage? Une autoroute? Les premiers essais de Von Braun?
    Et si c’était en Italie? Années 50…
    Celui qui gagne aura certainement triché.

  10. TwarTag, il y a aussi un indice paradoxal : pourquoi les coins ont ils été coupés ? Que représentaient-ils ? Un objet ? Un nom ? Va savoir…

    1. Par ce qu’ils ont pivoté l’image pour mettre les hommes à la verticale. L’image était aligné aux culs de bouteilles à droite. ce qui n’était pas très graphique. Du coup tu as une perte d’image dans les coins et tu te retrouves avec des triangles blancs dans les autres.
      J’aurais pas mon nom dans les gagnants pour avoir trouvé ca?

  11. C’est Paul qui doit avoir raison, dès la seconde réponse : la photo est sur Vintage Everyday et représente le remplissage du Graf Zépellin, en 1929, lieu inconnu.

      1. Oui, tu as raison, désolé ! mais si j’avais dit ce que c’est sans préciser que Paul l’avait dit avant, cela aurait pu passer pour malhonnête. Dès lors que quelqu’un peut préciser avec certitude ce que représente la photo – c’est le but du jeu, non ? – c’est bloquant pour tout le monde. Et autant rendre hommage au plus rapide.

  12. c’est un photomontage. Comme on en voit dans le concours « l’Oeil du Photographe ». En réalité ce sont des motards avec leurs choppers, ils ont des guidons démentiels cest trucs, à qui on a rajouté des jambes prises ailleurs.

    Et les espèces de tuyaux c’est juste des tuyaux comme on en voit sur les chantiers.

    Nan vraiment je comprends pas pour quoi la boite verte a déliré comme ça. Cette image n’a jamais éxisté dans la réalité.

    OU alors c’est les bouteilles de gaz qui ont servi pour simuler l’incendie d’Atlanta sur le tournage de « Gone with the wind »

    1. Je suis déçu de la réponse : j’aurais espèré qu’ils admettraient leur forfaiture une fois découvert. Enfin bon , c’est ça, c’est le remplissage d’un dirigeable à l’hydrogène…mais bien sur.
      Hé les gars, c’est pas plausible – le gaz exploserait, faudrait être malade.

Les commentaires sont fermés.