[Mystère #111] Une jetée dans le port de Bayonne en 1892

mysteeeeeeeeeeeeeeere

-Le gagnant :

Vous avez tous cherché très loin alors qu’il s’agissait d’un monument bien français, félicitations à Rodolphe Grosléziat qui a fini par trouver la réponse !

-La réponse :

On voir sur la photo une jetée tubulaire qui se situait sur l’embouchure de l’Adour, dans le port de Bayonne.

Par contre je n’ai pas réussi à trouver plus d’informations sur son histoire, Rodolphe a trouvé une photo de ce qui serait ses restes mais j’avoue ne pas être convaincu, les piliers me semblent plus petits et moins espacés :

jetee-bayonne

La photo a été prise par Louis Lafon, qui était un spécialiste des photos de monuments modernes de l’époque, en 1892.

[Source]

31 thoughts on “[Mystère #111] Une jetée dans le port de Bayonne en 1892

  1. Trop facile, c’est l’enceinte autour de l’œuf de godzilla, dans le film.
    D’ailleurs on voit bien les scientifiques qui font les analyses.

  2. passerelle temporaire d’embarquement pour le « Titanic ». Je sors…

    Sinon cela me fait penser aux passerelles piétonnières (type Brighton, angleterre du XIXe, ou aux « states ») mais la structure, son dessin est particulier (bois, métal…?) et une double jetée en plus, plutôt étroite.
    Ce sont peut-être les toutes premières installées sur le bord de mer…

  3. La construction de l’univers (ici : les poutres de la structure supportant la galaxie NGC 1644)

  4. Il s’agit d’une quai (composé de 29 paires de pieds) parallèle à la plage sur lequel se trouve 5 personnes debout.

    Le quai est très haut car il s’agit d’un quai d’embarquement pour les paquebots (dont un se trouve au loin, comme posé au bout du quai.

  5. CA ressemble au plus grand pont du monde sur plus de 30 kms reliant une île de Shangaï . En fait on voit plus rien sur la photo car le pont tourne sur sa droite et continue..continue..

  6. Nous partîmes cinq cent. Mais sans un prompt renfort, nous ne fûmes que cinq en arrivant au port. Enfin, quatre… Faites chier, les mecs…

  7. Après quelques recherches sur les quais et jetées, on dirais bien une « jetée-promenade », ça ressemble notamment à celle de Trouville, qui avait été construite en 1889, puis détruite par une tempête avant d’être rasé par les allemands.

  8. Peut-être que la particularité de ce « projet » est qu’il soit (au vu de l’image) métallique? Car la quasi-totalité des jetées que j’ai pu voir sont en bois…

  9. C’est une ancienne voie de chemin de fer coupée par les ouragans en 1935.
    Cette construction se situe sur la côte Est des États Unis, au Sud de la Floride
    sur les îles Keys.
    J’ai trouvé ces renseignements dans un documentaire sur ARTE.TV (la côte Est des
    États-Unis) par hasard; et ça a l’air de coller : )

  10. Effectivement, bien joué Rodolphe, j’ai trouvé ce qui semble être l’image originale, il s’agit donc d’une jetée tubulaire sur l’embouchure de l’Adour dans le port de Bayonne donc.

  11. C’est pas large.. donc c’est pas un quai d’embarquement. C’est très haut, donc ya une marrée.. En même temps, ça a l’air parallèle à la cote..

  12. Bravo, je crois que je vais devenir accro à ce petit jeu… Et Bayonne, c’est le bout du monde pour le coup!

  13. Bonjour à tous.
    Il s’agit effectivement des deux jetées à claire-voie sur colonnes construites de 1858 à 1861 de part et d’autre de l’embouchure de l’Adour. Elles ont été transformées en digues pleines à partir des grands travaux de 1896 en particulier pour celle de la rive gauche.

  14. C’est exact, j’habite à 2 km à vol d’oiseau. C’est la rive nord de l’embouchure, donc les Landes, commune de Tarnos. Au sol, dégâts des tempêtes de l’hiver. Plus à droite on pouvait y monter par une échelle, détruite par la tempête.

  15. Je digresse un peu : la seconde photo montre le chemin de halage à l’embouchure de l’Adour , côté Anglet , construit au début du 18ème .

Les commentaires sont fermés.