[Mystère #110] Registre des assurés de la Sécurité Sociale Tchèque en 1937

securite-sociale-techque-01

-Le gagnant :

C’est sebchauss qui a fini par trouver avec même plus de détails que ce que j’avais réussi à avoir, bravo ça n’a pas du être évident !

-La réponse :

On peut voir sur les photos le registre des assurés de la Sécurité Sociale de la République Tchèque en 1937.
Il s’agissait à l’époque du plus grand système de classement alphabétique vertical du monde.
Les bureaux étaient placés sur des bras électriques qui pouvaient se déplacer à la verticale et à l’horizontale pour que les travailleurs puissent trouver plus facilement les fiches des assurés, une fois en place le tiroir s’ouvrait aussi automatiquement.

Il y avait 3000 tiroirs de 3 mètres de long pour contenir toutes les fiches et le système était sensé permettre de remplacer 400 travailleurs par à peine une vingtaine.

Bizarrement cette image est souvent citée sur le web de manière inexacte comme montrant une administration française.

D’autres photos :

securite-sociale-techque-02

securite-sociale-techque-03

[Source]

29 thoughts on “[Mystère #110] Registre des assurés de la Sécurité Sociale Tchèque en 1937

  1. recherche dans des classements, celles-ci menées par ces employés sur « bras motorisés ». Une administration quelconque, entre les deux guerres… aujourd’hui, ce type de recherche se fait à la vitesse de l’éclair par ordinateur. L’organisation par classement de nombreux membres d’un organisme d’état.

  2. Système de classement de pieces dans des coffres dans une banque… de credit…de placement….

  3. Avec des mots de recherche comme old, archiving, administration, center, card, catalog… je retombe souvent sur des images qui semblent appartenir au site du « Mundaneum », un immense centre d’archives situé en Belgique…
    Mais je ne trouve pas encore de correspondance avec l’image d’ici …

  4. Un centre d’archivage d’une banque, d’une assurance ou d’un service d’état durant l’entre-deux guerre aux U.S. ou en U.R.S.S. vantant la mécanisation du procédé avec des bureaux mécaniques qui se déplace horizontalement et verticalement et permettent une plus grande productivité ou une réduction du personnel.

  5. Le travail des mormons pour « répertoriés » tous les êtres ayant été ou étant vivants, en conformité avec leus croyance « tout le monde doit être sauvé », ou u ntruc comme ça.

  6. Le travail des mormons pour « répertorier » les vivants et les autres, en conformité avec leurs croyances.

  7. je dirais que c’est un central téléphonique ou les opérateurs relie les gens entre eux …. image extraordinaire

  8. l’archivage de cartes perforées qui étaient le moyen de sauvegarder les données des ordinateurs il y a bien longtemps ???

  9. Il s’agit là d’une photographie de 1954 dans l’ex Yougoslavie, c’était des prisonniers que l’on avaient placés aux taches minutieuses d’archivistes afin qu’ils puissent racheter leur dettes de la seconde guerre mondiale, et ceci était le plus grand centre d’archive de l’union européenne dirigé, à l’époque, par Franz Ervinsky. (ça fait du bien de se lâcher)

  10. Des bureaux à variation d’altitudes pour l’extension des durées de travails: les micro-changements de lieux reduisent sensiblement la lassitude d’une position fixe, induisent la sensation de voyage chez l’occupant, qui en réalité subit un ralentissement du temps liée à la theorie de la relativité generale , propice à la concentration et la résolution des problèmes soumis à l’operateur, le système s’appuie sur le changement de repère dit «GALILÉEN»

  11. Parce que sa fille avait été mordu par Kiki, Charles Pasqua construisit la première prison pour hamster, en 1993, dans le département des Hauts de Seine. On le voit au troisième plan en train d’interroger Kiki.

  12. Ce sont des bureaux pour qu’on puissent « trier » les lettres ou les archives de l’union européenne

  13. Laponie, 12 décembre 1964, centre de tri du Père Noël.
    Franchement, je pensais les lutins plus funky

  14. Quoi qu’il en soit, leur travail semble vraiment hautement valorisant (travail = torture mal rémunérée)

  15. il s’agit d’un centre de documentation situé en France, mais je n’ai plus ladministration concernée en tête !

  16. Voilà un sacré challenge ! Bien joué.
    Après de nombreuses recherches infructueuses, j’ai retrouvé l’image dans un forum en cherchant  » « elevator desks » drawer « . L’internaute ayant posté cette photo dit qu’il s’agit des « bureaux du « Central Social Institution » à Prague, Tchécoslovaquie avec le plus grand fichier alphabétique en position verticale du monde en 1937. Les bureau-ascenceurs pouvaient se déplacer électriquement verticalement et aussi horizontalement. l’ouvertue des tiroirs était aussi automatisée.

    Impossible de retrouver des traces de cette institution de nos jours !

    Voilà et félicitation au maître de la boite.

    1. Ah voilà d’autres photos sur le site de la Sécurité Sociale de la République Tchèque : http://www.cssz.cz/stranky/vyrocni_zpravy/2010/en/history-in-pictures.html

      dont celle-ci : http://www.cssz.cz/stranky/vyrocni_zpravy/2010/images/gallery/14-big.jpg

      Sur cette page, elle a la légende : « Central mechanical records of insurees ».

      Ailleurs elle a la légende « Original machinery registry of insured persons in CSIC Prague, period photo, about 1935 ».

Les commentaires sont fermés.