[Mystère #3] Maquillage des premières présentatrices à la télévision

 

-Les gagnants :

Stephanie et JJG ont tous les deux trouvé une partie de la réponse, félicitations à eux !

-La réponse :

Cette image représente donc le maquillage que devaient porter les premières personnes qui apparaissaient à la télévision, la technologie de l’époque ( 1930-1940 ) manquait énormément de contraste et n’était pas capable de restituer certaines couleurs, un maquilleur qui était aussi célèbre pour son travail au cinéma, Max Factor, inventa donc ce maquillage qui permettait de faire ressortir les traits des présentateurs sur les écrans de télévisions.

Je n’ai trouvé que des photos noir et blanc mais il faut imaginer que ce maquillage était rouge, jaune, bleu et vert vif.

Une des premières « chaine » à l’utiliser fut la BBC qui expérimenta avec la télévision dès 1936.

Après la guerre la télévision évolua suffisamment pour que ce type de maquillages ne soient plus utiles.

Un article en anglais détaillé qui explique tout : http://cosmeticsandskin.com/aba/max-and-the-tube.php

 

 

-Le but :

Deviner ce qui est représenté sur cette photographie et en donner le plus de détails possibles dans les commentaires.

-Les règles :

-Pas de moteur de recherche d’image

-Indiquez votre réponse entre [*spoiler] et [/*spoiler], sans les *.

-Écrivez aussi comment vous avez trouvé la réponse si vous avez fait des recherches.

22 thoughts on “[Mystère #3] Maquillage des premières présentatrices à la télévision

  1. [*spoiler] La recherche par image est trop tentante… désolé.[/*spoiler]
    C’est très intéressant comme histoire, jamais entendu parlé avant.

      1. Ce sont des balises qui permettent de cacher un texte pour éviter de révéler des informations à celui qui ne veut pas les lires.
        Par exemple : [spoiler]Le Titanic coule à la fin du film.[/spoiler]

  2. ah, pour une fois je sais illico de quoi il s’agit : [spoiler] principe de maquillage adapté à la tv – période noir & blanc- inventé par max factor, pionnier du make up aux usa. en revanche, je ne sais pas de qui est la photo [/spoiler]

  3. [spoiler] je viens de faire une recherche par image hi hi hi l’histoire est plus intéressante que ce que je croyais… pas mal!!!! [/spoiler]

  4. [spoiler]
    Je pense que c’est le maquillage utilisé dans les premières émissions de la BBC. La qualité d’image était si pauvre que le maquillage extrême était nécessaire pour voir les visages des présentateurs.
    [/spoiler]

  5. Je ne sais pas mais ça me fait penser à: (mais ça ne peut pas etre ça vu l’époque)
    [*spoiler] Ca me fait penser au moyen (que le maitre de la boite avait poster) pour contourner les nouveau logiciels Itech de reconnaissance facial, si vous vous souvenez de l’article[/*spoiler]

  6. Ah le noir et blanc ! …
    [spoiler]http://cosmeticsandskin.com/aba/max-and-the-tube.php[/spoiler]

  7. Je serais bien curieuse de voir des vidéos d’archives de cette époque, pour voir si on peut discerner le maquillage de ces femmes ou si au contraire il les mettait vraiment en valeur !
    En tout cas, j’aurais appris quelque chose aujourd’hui

  8. je pense que la personne a droite est un homme et qu’ils voulaient se déguiser en fantôme ou en geisha

  9. Ce qui est marrant c’est qu’une application dans la même veine de maquillage permet aujourd’hui de tromper les logiciels de reconnaissance faciale. J’avais vu ça sur le célèbre blog graphism.fr de Geoffrey Dorne. Quand le dazzle camouflage (visibile ici même chez le Maître de la Boîte) et le hacking citoyen se rencontrent …

  10. Étonnant ! Merci pour cette histoire ! Pour ma part, j’aurais opté pour un maquillage d’opéra ou d’une pièce moderne ou futuriste des années 60-70.

  11. Vraiment étonnant, et intéressant, merci.
    Cela me rappelle l’histoire des costumes de la Belle et la Bête du film de Jean Cocteau qui soufraient du même problème de retranscription d’images réelles couleur en noir et blanc et qui côtoyaient, selon certains témoins de l’époque, des harmonies colorées très douteuses, voire psychédéliques.
    Ah… la magie du cinéma.

Les commentaires sont fermés.