Un pétri géant pour voir comment les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques

Des chercheurs d’Harvard on créé un pétri géant rectangulaire pour cultiver des bactéries, aux extrémités il ne contient aucun antibiotique mais plus on se rapproche du centre plus la dose augmente en étant multipliée par 10 à chaque fois.

Grâce à ce dispositif on peut voir comment la progression des bactéries placées sur les cotés est d’abord stoppée quand elles rencontre une zone qui contient des antibiotiques.
Mais certaines d’entre elles évoluent et développent de nouvelles de nouvelles mutations qui les rendent résistantes à l’antibiotique.
Ces quelques bactéries se multiplient et la progression peut continuer jusqu’à arriver à une nouvelle zone où elles sont à nouveau stoppées avant de devenir aussi résistantes à la nouvelle dose et ainsi de suite.

One thought on “Un pétri géant pour voir comment les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques

  1. Voilà un bon moyen de montrer que l’évolution des espèces vivantes ne se fait pas au même rythme pour chacune… Onze jours pour des bactéries, voilà un temps qui est bien court, voilà aussi de quoi nous convaincre de ne pas trop abuser de l’hygiène ni des antibiotiques.
    Les différences de vitesses d’évolution permettent aussi d’expliquer pourquoi les moustiques du métropolitain, qui évoluent sans période de diapause, sont plus agressifs et plus spécifiques à l’humain « qu’au naturel », ces derniers s’en prenant habituellement plus aux oiseaux (Culex pipiens).

    Hahaha Darwin et al. n’ont pas fini de nous faire halluciner.

Les commentaires sont fermés.