11 thoughts on “Peintures classiques en pointillés

  1. L’avant-dernière je dirais American Gothic de Grant Wood. C’est fou comme seules quelques couleurs et une perception très globale et abstraite d’un tableau suffisent. Ça doit être ce qui différencie un bon tableau d’un grand classique, le fait qu’il puisse marquer l’imaginaire et la mémoire visuel bien au-delà du détail. Je profite de mon premier commentaire pour féliciter le maître de la boîte qui n’a toujours pas cédé à la tentation des articles faciles et racoleurs, au profit d’un site clair, intelligent et plein d’inédits. la grande classe merci!

  2. Pour le dernier, le Seurat, c’est d’autant plus vertigineux puisque ce peintre pointilliste utilisait une technique similaire mais à l’échelle « micro » et pas « macro ». C’est donc un fantastique hommage.

Les commentaires sont fermés.