Quand la patisserie se prend pour de la sculpture contemporaine abstraite