Comment ouvrir sa portière à la hollandaise pour sauver les cyclistes

Cette simple technique, apprise depuis des dizaines d’années en Hollande lors du permis de conduire, force les conducteur à vérifier si un vélo n’arrive pas par l’arrière lorsqu’on ouvre la portière de sa voiture après s’être garé.

Elle consiste simplement à ouvrir la portière avec la main droite à l’opposée de la poignée plutôt qu’avec celle du côté de la route, ce mouvement force le haut du corps à effectuer une rotation et à regarder d’abord le rétroviseur puis vers l’arrière même si on est distrait.

doorzone

door-prize

7 thoughts on “Comment ouvrir sa portière à la hollandaise pour sauver les cyclistes

  1. J’ai eu du bol, mon mono d’auto-école de Lafox me l’a transmise cette technique d’ouverture. Bon, depuis je me suis débarrassé de ma voiture au profit d’un vélo sans portière…
    Quand je suis de mauvaise constitution je roule sur les piétons, ce sont toujours les plus faibles qui trinquent.

      1. Je tiens tout de même à préciser que c’est une technique qui fonctionne aussi avec l’ouverture des portes qui donnent sur un couloir ou une rue pour ne pas heurter de passant, avec l’ouverture d’esprit pour ne pas heurter les cons, avec l’ouverture des huîtres pour ne pas heurter les balanes…

  2. Il suffit de dire à ses enfants depuis qu’ils sont capables d’ouvrir une portière de regarder avant d’ouvrir non ?

  3. Il y a un point qui n’est pas soulevé par cet article, qui mérite peut-être réflexion : quid des TMS ? Ce mouvement de torsion du tronc ne risque-t-il pas, à la longue, d’abîmer le corps ?
    Je laisse un spécialiste répondre !

  4. Le mieux pour éviter ce genre d’accident serait que tout le monde roule en Lamborghini, avec leur ouverture de portière verticale. A quand une subvention de l’Etat?

Les commentaires sont fermés.