L’univers décalé de Gilbert Garcin

Gilbert Garcin a commencé à faire des photographies à l’âge de la retraite en faisant des photomontages en noir et blanc, où il se met en scène dans différentes situations et dans des paysages irréels pour la plupart.

Il possède un style assez singulier : ses montages mettent en scène différentes situations qui ont en commun la dérision, l’absurdité de la condition humaine et un humour assez particulier.

Il réalise toutes ses photos sur la table de sa cuisine sans utiliser de logiciel de retouche d’image ou de procédé numérique, il n’utilise que des ciseaux, de la colle, des bouts de mécano et de la pâte à modeler.

Tout Peut Arriver

de: Garcin, Gilbert (Auteur), Jauffret, Magali (Auteur)

éditions:

prix: --€

Aller voir

9 thoughts on “L’univers décalé de Gilbert Garcin

  1. Voila un bel univers surréaliste et onirique…
    et la preuve qu’il n’est jamais(?) trop tard
    pour bien faire….

    Merci

  2. « l’âge de la retraite « , « le papé », « jamais trop tard », « mémé  » : ça fait quand-même beaucoup de coms un peu obsédées par l’âge du capitaine …Qui est avant tout artiste .

Les commentaires sont fermés.