Winston Churchill s’est fait faire une ordonnance pour boire de l’alcool pendant la prohibition

ordonnance-medecin-alcool-prohibition-winston-churchill

Lors d’une visite à Manhattan le 13 décembre 1931 Churchill a fait l’erreur classique d’un anglais en Amérique, regarder du mauvais côté de la route avant de sortir d’un taxi ce qui lui a valu de se faire renverser par une voiture.

L’accident a été assez sérieux pour qu’il soit admis à l’hôpital et qu’il doive reporter une série de conférences.

Cependant il a profité de cette mésaventure pour se faire prescrire par le Dr. Otto Pickhardt une dose d’alcool quotidienne de façon à pouvoir boire alors que la prohibition était en vigueur aux États-Unis.

Ceci certifie qu’après son accident, la convalescence de Winston Churchill nécessite qu’il consomme des boissons alcoolisées en particulier à l’heure des repas.
La quantité est naturellement indéfinie mais le minimum serait de 250 centimètres cubes.
Dr. Otto Pickhardt

One thought on “Winston Churchill s’est fait faire une ordonnance pour boire de l’alcool pendant la prohibition

  1. Dr. Otto Pickhradt. ^^ (prononcer Auto Picrate: vin rouge de mauvaise qualité).

    Et Bob Marley il avait une ordonnance du Docteur Marie-Jeanne Bedos ?

Les commentaires sont fermés.