Le Livre Sans Titre, 1830 – Les dangers de la masturbation

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-01

Ce livre dont le titre est « Sans Titre » et dont l’auteur est anonyme  a été publié à Paris en 1830, en 16 illustrations il décrit avec précision les fâcheuses conséquences de la masturbation.

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-02

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-03

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-04

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-05

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-06

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-07

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-08

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-09

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-10

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-11

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-12

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-13

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-14

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-15

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-16

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-17

livre-sans-titre-1830-danger-masturbation-18

( Source )

19 thoughts on “Le Livre Sans Titre, 1830 – Les dangers de la masturbation

  1. Si « ils » ont menti sur ça, « ils » ont dû mentir sur bien d’autres choses et « ils » continuent certainement à mentir encore.

  2. Mais non, ils avait raison, nous mourons entre 75 à 90 ans, on aurait pu vivre jusqu’à 150 ans, enfin j’ai comprise ou j’ai mal tournée!

  3. Ca rejoint un peu l’article sur les  » criminels  » de Newcastle : on est fautif d’avoir volé un bout de ferraille si on est pauvre (et donc vulnérable ) .
    On est fautif aussi lorsqu’on est jeune ( et vulnérable forcément ) et que l’on essaie de soulager une tension sexuelle niée et condamnée ( quel paradoxe hypocrite ) par le milieu bourgeois d’ou l’on est issu .
    C’est ça la société Victorienne : elle a su créer une société constituée de prolos (= soldats haineux ) et de cadres ( = officiers qui ,eux, sont carrément psychotiques ).
    Avec cet  » outil » social sous la main , ( une armée… ! ) l’oligarchie industrielle , au 19 eme siècle , a pu voler la moitié des ressources naturelles à travers le monde ( Afrique , Asie , Amsud ) …tout en en allant discrètement au bordel le samedi pour satisfaire sa libido pourrie ( enfants , sado , etc ) .
    Notre société actuelle subit encore les conséquences de cette époque ou les WASP , purs et honnêtes en apparence , étaient voleurs et pervers dans les faits .

  4. haha c’est drôle ! l’ignorance est la source d’une majorité de conflits, j’imagine que certains riront dans quelques centaines d’années de nos bétises actuelles

  5. Haha !

    C’est clair que si c’était vrai y aurait plus beaucoup d’hommes en vie actuellement.

    (80 % des hommes serait disséminé selon un récent sondage)

    Je préfère les peintures de l’apocalypse

    1. On dit « décimés », ce qui est d’ailleurs mathématiquement incompatible avec 80%…
      Cela dit, votre « disséminé » est amusant et bien à propos : « qui est semé au loin », ou ici « qui a répandu sa semence au loin » :)

  6. C’est très réaliste mais ils confondent les effets de la masturbation avec ceux de l’ingestion de Round-up.

    1. Euh il existe un médicament: il s’appelle « la fille » pour le garçon et « le garçon » pour la fille ». PAr contre on ne peut le trouver en pharmacie sauf debout derrière le comptoir!

  7. Donc il vomit du sang et continue quand même a se masturber (et a dépérir) ou il suffit d’une fois? C’est pas clair c’t’histoire…

  8. Je ne comprends pas, où est-il indiqué que sa maladie est liée à la masturbation? C’est écrit nulle part…

Les commentaires sont fermés.