Le gars avec des milliers de bouteilles de Klein sous sa maison

En mathématiques, la bouteille de Klein est une surface fermée, sans bord et non orientable, c’est-à-dire une surface pour laquelle il n’est pas possible de définir un « intérieur » et un « extérieur ». La bouteille de Klein a été décrite pour la première fois en 1882 par le mathématicien allemand Felix Klein. Elle est étroitement liée au ruban de Möbius et a des prolongements du plan projectif réel tels que la surface de Boy.

Cliff Stoll a un jour l’idée d’en faire fabriquer des visualisations en verre, pour garder les coûts de production les plus bas possible il a été obligé d’en commander une grande quantité, et comme il avait pas de place pour les stocker il a été obliger de créer un entrepôt de quelques dizaines de centimètres de hauteur dans les fondations de sa maison avec un mini chariot élévateur pour manipuler la marchandise.

6 thoughts on “Le gars avec des milliers de bouteilles de Klein sous sa maison

  1. Cliff Stoll… Je savais qu’il avait comme un grain, mais là il dépasse toute les limites :)

    Checkez « The KGB, the computer and me ». C’est un film qu’il a fait sur ce qui l’a rendu célèbre dans les années 80.

  2. Même sans le son, on se rend bien compte par ses mimiques gestuelle, regard, que ce gars là est un type à part ; c’est clair qu’il semble un sympathique « secoué » et néanmoins génial bonhomme, qui n’a rien à envier à tout ces passionnés » tous aussi secoués » mais pas forcément aussi calés scientifiquement, qui passe leur temps à bricoler dans leur coin leur chimère, ou autres réalisations toutes aussi singulières et mystérieuses pour le profane les unes que les autres: Heureusement qu’ils existent! Il rendent la vie moins terne par leur « gentil grain » Celui-ci je trouve, ressemble à Sidney Pollack; du moins je trouve…

Les commentaires sont fermés.