Le fleuve Jaune par Zhang Kechun

Zhang Kechun a suivi le Huang He, ou fleuve Jaune, le second fleuve chinois le plus long pour prendre ces photos.

6 thoughts on “Le fleuve Jaune par Zhang Kechun

  1. faudrait juste enlever la faute d’orthographe dans la première phrase… ;)
    Sinon, intéressantes ces photos, je n’avais jamais encore jamais vu le fleuve sous cet angle là…

    1. Je crois que c’est surtout le style de la photo de paysage contemporaine qui reprend de plus en plus les mêmes méthodes, et dont font preuve ces deux-là : chambre photographique, une approche assez frontale, mêlant centrage et règle des tiers, exclusion d’éléments hors-cadre, météo généralement neutre, grisâtre, pour harmoniser la lumière, donner une impression un peu blafarde, augmentation du contraste sur les points devant accrocher l’oeil (souvent les gens), temps de pose assez longs aux alentours de la seconde… Beaucoup d’autres font état de photos de ce genre, je ne suis pas sûr que ce soit l’apanage de ces deux photographes. De plus, la Chine est de plus en plus photographiée, souvent selon ces mêmes méthodes. On retrouve d’ailleurs (pour le travail de Kander sur le Yangtze) certains lieux déjà photographiés par Ferit Kuyas dans « City of ambition », reprenant certains des codes en vigueur en ce moment. On retrouve les mêmes méthodes par exemple dans le prix HSBC 2011, le lauréat chinois Xiao Zhang (dont les photos de plages en rappellent également d’autres..). Alors…uniformisation des procédés?
      En attendant ne boudons pas notre plaisir devant ces images étonnantes. Merci au Maître! ;)

  2. Moi ça me fait flipper ces paysages … Ah oui, c’est le but … :D
    Mais les photos sont remarquables.

Les commentaires sont fermés.