Ils ont descendu les chutes du Niagara en tonneau

En 1901, Annie Edson Taylor, ci-dessus, décida d’être la première à descendre les chutes du Niagara, pour réaliser cet exploit elle conçut un tonneau hermétique avec un matelas dedans.
Pour tester son invention elle installa son chat dedans et l’envoya dans les chutes, il survécut sans blessures.

Le 24 Octobre, le jour de son 63eme anniversaire, elle prit place à son tour dans le tonneau avec un oreiller en forme de cœur pour se protéger puis un bateau l’amena dans le courant.

Après être tombée dans les chutes et avoir dérivée au hasard pendant un moment les secours la ramenèrent sur la berge.

Elle sortit du tonneau sans blessures à part un petit choc à la tête et passa le reste de sa vie à raconter ses aventures avec plus ou moins de succès.

Presque 10 ans plus tard, Bobby Leach fut le premier homme à descendre les chutes du Niagara, toujours dans un tonneau.

Il suivit à peut près le même chemin qu’Annie mais il se cassa les deux genoux et la mâchoire dans la chute.
Bobby mourut 15 ans plus tard en Nouvelle-Zélande en glissant sur une peau d’orange alors qu’il racontait son histoire.

Bobby Leach

17 thoughts on “Ils ont descendu les chutes du Niagara en tonneau

  1. C’est bien connu, le tonneau en bois préserve bien mieux son contenu qu’un tonneau en métal.
    Santé ! :)

  2. Surtout quand on voit la cabosse sur le tonneau en métal (on voit qu’elle n’est pas visible sur la photo de la mise à l’eau mais bien présente sur les 2 autres)

  3. le coup de la peau d’orange c’est l’ancêtre de la pelure de banane ^^

    nb : la Taylor n’a pas l’air d’avoir hésité pour son chat… ?

  4. En 1091 ? Trop forte, les européens n’avaient même pas encore découvert l’Amérique…
    Bon bref, tout ça pour signaler une faute de frappe.

    Et je continue à suivre ce blog assidûment.

  5. Waouh ! Bon déjà, comme bcp de gens, j’adooooore vraiment ton blog, une mine précieuse, ne serait-ce que d’un point de vue photographique pr une fan comme moi ! Merciii pour toutes ces belles découvertes toutes les semaines !
    Et là cet article tombe vraiment à pic, je pars demain pour Toronto puis aux chutes du Niagara…. :D
    Belle coincidence !
    Je ne sais pas si je me risquerais à en faire autant mais j’aurai une pensée pour ce blog là-bas en tout cas :))))

  6. C’est tout de même dommage de mourrir en glissant sur une peau d’orange, quand 15 ans avant, on a réalisé un exploit…

Les commentaires sont fermés.