Fata morgana, l’illusion du Hollandais Volant