Les daguerréotypes familiaux de Jean-Gabriel Eynard

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-01
Autoportrait avec un daguerréotype d’un forum Romain

Jean-Gabriel Eynard est un suisse né à Lyon en 1775 qui a fait fortune comme négociant et financier en Italie avant de revenir s’installer à Genève dans le Palais Eynard qu’il fait construire et qui est aujourd’hui la Mairie de la ville.

Quelques années à peine après l’invention du daguerréotype il se passionne pour ce procédé photographique et devient un des premiers suisses à l’utiliser.

Entre 1842 et 1863 il réalisera avec l’aide de son valet Jean Rion de très nombreuses photographies de sa famille, de ses serviteurs, de paysages ainsi que des autoportraits dans lesquels il se met en scène en train de lire ou de poser avec ses photographies.

Avec ces images il montre à quoi pouvait ressembler un album de photos de famille comme on en a tous dans nos armoires mais avec des images prises au tout début de la photographie par un photographe amateur forcément riche et passionné.

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-02
Jean-Gabriel Eynard et sa femme Anna Lullin

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-03

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-04

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-05

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-07

Jean Rion
Jean Rion
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-01
10 membres de la famille Eynard
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-02
Portrait de 4 serviteurs
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-08
Autoportrait avec Anne-Charlotte Eynard et Madame Charrière

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-09

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-autoportrait-10

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-03
Mr et Mme Eynard avec Mr et Mme Regny à Paris
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-04
9 membres de la famille Eynard

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-05

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-06

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-07
6 jeunes garçons en uniforme d’école militaire avec leur professeur à Beaulieu
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-10
Charles et Sophie Eynard et leurs enfants
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-11
Famille et amis
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-12
Photo de groupe de 7 serviteurs
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-13
Famille Eynard
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-14
10 serviteurs

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-groupe-15

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-enfant-01
Sophie Eynard avec ses deux filles

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-enfant-03

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-enfant-05
Les enfants de Regny avec leur nourisse
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-cheval-01
Un attelage devant la maison de campagne de Beaulieu
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-cheval-02
Jean-Gabriel Eynard avec deux servants dans un champ

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-cheval-03

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-cheval-05

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-01
La maison de la tour de l’horloge avec une ruche
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-02
La maison de campagne à Beaulieu
Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-03
La maison principale de Jean-Gabriel Eynard à Genève

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-04

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-09

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-05

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-06

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-07
Paysage de Genève

Jean-Gabriel_Eynard-suisse-daguerreotype-maison-paysage-08

3 thoughts on “Les daguerréotypes familiaux de Jean-Gabriel Eynard

  1. A part de rares occasions, les femmes détournent toujours le regard. Je me
    demande si c’est par modestie inculquée ou pour une autre raison

    1. Le fait de regarder ce qui est hram, conduit logiquement à commettre des actes illicites.

      Le Prophète (sallalahou alayhi wa salam) a dit :  » …Et l’œil commet la fornication et sa fornication est le regard (illcite). Et la langue commet la fornication et sa fornication est la parole (illicite). Et le pied commet la fornication et sa fornication c’est les pas (vers l’illicite). Et la main commet la fornication et sa fornication est le toucher (illicite). Et le cœur se passionne et désire. La partie privée approuve cela ou le dément « .(Boukhari)

      Dans ce Hadith, le Prophète (sallalahou alayhi wa salam) a décrit l’utilisation illicite de chaque membre en la qualifiant de « fornication » (zinâ). Nous notons qu’il débute par celle de l’œil, car en réalité, elle est la source de toutes les autres fornications et emmène à la fornication finale et concrète.
      C’est par le regard que tout commence : tu vois, tu regardes, tu regardes encore, tu regardes un peu plus, tu te décides et tu parles. Si ça marche, tu la (le) retrouves. Si ça marche encore, étape suivante, tu la (le) touches. Ensuite, si le cœur désire, tu passes à l’étape finale : ta partie privée confirme.
      L’acte final a donc trouvé son origine dans le regard.

      C’est pourquoi Allah le Très-Haut nous a ordonné dans sa Parole :
      « Dis aux croyants de baisser leurs regards et de garder leur chasteté. C’est plus pur pour eux. Dieu est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce qu’ils font » ; [Sourate An Nur (la Lumière)

Les commentaires sont fermés.