Une équipe qui tabasse le mochi plus vite que son ombre

Le mochi est une douceur japonaise à base de riz glutineux, qui doit être longuement frappé pour avoir cette délicieuse texture élastique.

Dans ces images d’une grande violence (pour la masse de riz gluant), le fabricant Mitsuo Nakatani explique le processus de fabrication qui est physique, très intense, et réclame une grande précision. Le mochi doit être manipulé en parfaite coordination avec son employé. Ses mains retournent la pâte en alternance avec les coups très rapprochés, sans jamais se faire frapper par le maillet. Mitsuo Nakatani est l’homme le plus rapide du Japon à cette tâche.

Cette seconde vidéo de 2010 montre le même fabricant entrain d’impressionner les clients de sa boutique avec cette technique du mochi-tsuki à grande vitesse.

3 thoughts on “Une équipe qui tabasse le mochi plus vite que son ombre

  1. Dans la page wikipedia on apprend que du fait de sa viscosité, cette pâtisserie est à l’origine de nombreux morts par étouffement chaque année.

  2. Effectivement, je l’ai vu à Nara en 2004. Sa boutique ouvre sur la rue, entre la gare et les temples, et c’est assez impressionnant.

Les commentaires sont fermés.