Des portraits translucides à la découpe