10 thoughts on “Des photos loupées à l’ancienne

    1. Ça arrive quand on utilise un appareil à « viewfinder », comme un leica (mais il y a des appareils bien moins chers fonctionnant sur le même principe). Dans ce cas, et contrairement à un reflex, la visée ne passe pas par l’objectif, mais par un système optique séparé, et légèrement décalé. Il est alors facile d’avoir une vision parfaitement nette dans le viseur, mais d’avoir un obstacle devant l’objectif. Une autre erreur classique consiste à garder le bouchon d’objectif et donc de faire des photos noires, il n’y a pas moyen de s’en rendre compte sur ces appareils. Ils ont toutefois des avantages sur les reflex : moindre bruit (pas de miroir qui se relève), moindre encombrement (le miroir toujours), taille des objectifs plus réduite car ils sont plus près de la surface sensible (encore ce fameux miroir).

  1. Je leur trouve un côté poétique. Finalement, elles laissent la part belle à l’imagination : à quoi ressemble vraiment le sujet ? Quel est l’objet flou qu’on devine ? etc.

Les commentaires sont fermés.