12 thoughts on “Des gouttes d’eau sur du papier superhydrophobe

  1. Et c’était ton dernier bout de papier hydrophobe … T’es comme un con.
    Hep la! pas de propos hydrophobe sur ce site !!!
    treve de betises, on peut faire des effet speciaux a faible cout avec des moyens simple. ca donne des idées.

  2. Et c’etait ton dernier bout de papier hydrophobe, t’es comme un con.

    Hephep hep la ! pas de propos hydrophobe sur ce site !
    Sans dec, bonne perspective pour faire des effet speciaux a bas cout, ca donne des idée

  3. (bon ben, ca passe pas et en fait ça passe, sort ton éponge magique grand Maitre et efface moi !)

  4. Pourquoi ne pas mettre cela sur l’avant des bateaux pour réduire les forces de frottements et ainsi réduire la conso de pétrole ?

  5. Il y avait le rain X ds les annee 80, tu en mettais sur le pare brise et plus besoin d’essui glace, ca marchait pas mal mais il fallait en passer souvent. ca paraissait une bonne idee mais ca na pas percé visiblement, il devait y avoir d’autre pb technique. (ca me fait penser au fond des pots de ketchup dont nous parlions recemment)

    1. ça devait etre un tensioactif ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Tensioactif ), c’est pas exactement pareil, ça se vend encore pour mettre sur les visiere de moto comme y’a pas d’essuie glace, c’est aussi appelé agent mouillant quand on développe des films argentiques pour faire glisser l’eau et qu’elle laisse pas de trace sur les négatifs.
      Y’en a aussi dans la plupart des liquides vaisselles et autres produits ménager pour les memes raisons.

  6. Étant donné que l’eau réagit aux champs électromagnétiques, ça serait marrant de mettre un électroaimant sous la feuille et de moduler le courant dedans…
    Quelqu’un sait si cet poudre d’aérogel est dispo ou pas du tout ? C’est le même aérogel que celui utilisé dans la recherche spatiale ? Il a des propriétés remarquables – ne serai-ce qu’au niveau de sa densité et de son aspect – qui lui donnerai le mérite d’un article ici ;)

  7. coucou,
    merci pour la vidéo Maître, très intéressante.
    Cela me fait penser à l’hydrophobicité des feuilles de Lotus.
    Lorsqu’on les regarde de plus près (microscopie électronique), on remarque leur agencement si particulier….du coup l’eau « roule » dessus.
    Pour plus d’infos :
    http://www2.cnrs.fr/presse/thema/376.htm

    bon dimanche !

  8. Très intéressant comme vidéo, mais ce papier est totalement inutilisable. Imaginez écrire dessus et voir l’encre couler en bas de la page.
    OK, je sors…

Les commentaires sont fermés.