Des gens au miel

blake-little-miel-preservation-01

Le photographe américain Blake Little a recouvert des gens dénudés et un animal de litres de miel et les a photographiés alors qu’il coulait doucement sur leurs corps, formant une fine pellicule ambrée.
La série s’intitule « Preservation » et vous pouvez voir le reste des images sur son site ou dans son livre.

blake-little-miel-preservation-02

blake-little-miel-preservation-03

blake-little-miel-preservation-04

blake-little-miel-preservation-05

blake-little-miel-preservation-06

blake-little-miel-preservation-07

blake-little-miel-preservation-08

24 thoughts on “Des gens au miel

  1. un beau gachis de nourriture pour un résultat pas si joli que ça en tout cas… (quand on sait ce qu’il en coute aux abeilles pour faire ce précieux miel…)

      1. Oui c’est grave, les lecteurs de ce site ont même oublié que les abeilles font le miel avant tout pour elles!

        Si je résume : Miel = nourriture humaine, donc si miel pas utilisé pour moi l’humain miam miam = gachis…

        Sûr que le miel ils l’ont pas jeté aux égouts, ils ont dû simplement le rendre aux apiculteurs pour l’hivernage des abeilles.

    1. Je suis d’accord, quand on sait qu’en plus les abeilles sont en train de disparaître à cause des pesticides débiles des compagnies chimiques, gaspiller du miel pour faire des photos qui n’ont aucun sens, c’est bête.

      1. Les pesticides il suffirait de ne pas en acheter pour pas que ça se vende
        Signé une paysanne qui ne s’en sert pas et s’en porte très bien

        J’aime bien ce travail de photo mais c’est vrai que ce gâchis me gêne à moins qu’il n’ait pu récupérer oO

    2. il en coute 7 grammes pour une vie en moyenne de 21 jours, soit 3 jours pour 1 gramme soit 1254 775 758 456 756 journées travaillées d’abeille pour faire ce livre. Si si, vous pouvez recompter…

  2. ça s’appelle « Preservation », mais certainement pas pour le miel utilisé: 900 barils comme ceux qu’on voit dans la vidéo !
    Non, c’est « Preservation » parce qu’il a l’impression que les gens sont « conservés » (c’est à dire « mis en conserve » – le sens de « preserve » en anglais) par le miel…

  3. C’est drôle ces nombreux commentaires greenwachés. Je trouve cette esthétique superbe. Je suis sur que vous vous scandalisez beaucoup moins lorsque vous prenez l’avion pour aller en we a marrakesh, ou lorsque vous êtes dans vos boites métalliques pour aller au taff. C’est ce qui fait vraiment disparaître les abeilles. Pas de récolter le miel et encore moins de le consommer. Pour finir, qui vous dit qu’il ne l’ont pas simplement récupéré pour le mettre dans vos shampoings le petit marseillais. Le scandal est ailleurs…

  4. Top ! Pour ce qui est du gaspillage, tout le monde le fait ..les « ouin-ouin » qui chouinent pour ce côté sont je penses mal placé… Regardez votre vie de dependants.. Je penses que ce n’est pas plus rose ;) je trouve ça très intéressants comme travail et très fort.

  5. Qu’un adulte veuille bien se faire recouvrir de miel, je veux bien. Mais le bébé et le chien??? Je n’imagine même pas comme ça doit être désagréable, irrespirable, collant, visqueux! J’ai été franchement choqué en voyant la photo du bébé et du chien et pourtant je trouvais vraiment joli les photos du début.

  6. « Sûr que le miel ils l’ont pas jeté aux égouts, ils ont dû simplement le rendre aux apiculteurs pour l’hivernage des abeilles. »
    Mais
    bien sûr ! Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu ! On
    n’est pas au pays des bisounours. C’est effectivement un énorme gâchis
    de miel. Il y a une esthétique, certes. Certaines photos sont belles,
    c’est vrai. Mais cela ne justifie pas qu’on gâche autant de miel. Le
    miel est un aliment (pour les abeilles, pour l’homme, qu’importe, c’est
    aliment). Moi ça me choque qu’on utilise autant de nourriture pour faire
    des photos quand des gens et des espèces animales meurent de faim ailleurs.
    J’ajoute que comme beaucoup l’ont remarqué, le bébé et le chien n’ont pas pu être consentants.

  7. Je précise, pour les amateurs de photos, que Blake Little utilise un appareil photo Hasselblade, le ultra haut de gamme en boitier studio (de 10 000 à presque 40 000euros le boitier nu).La dernière version fait des photos à 200M de pixels (je ne sais pas s’il utilise le dernier modèle). Le niveau de détails est assez hallucinant. J’ai un peu de miel chez moi, je vais tester :)

Les commentaires sont fermés.