Des américains et des européens dessinent l’Europe de mémoire et c’est pas glorieux