De l’art à base de Rubik’s Cubes

C’est à un français qui se fait appeler Invaders et qui s’est fait connaitre en plaçant dans les rues des petits dessins d’Invaders pixelisés l’on doit cette utilisation originale des Rubik’s Cubes, avec une préférence pour les couvertures d’albums et les jeux vidéos.

Plus de ses reproductions de couvertures d’albums sont disponibles sur le site anglais Créative Review.

Et une vidéo qui montre la réalisation :

3 thoughts on “De l’art à base de Rubik’s Cubes

  1. J’ai parfois entendu cette phrase au sujet de la réalisation de ce genre de travail : « C’est assez réalisable mais il faut un « script » …  »
    Ah, mais c’est quoi un … « script » ?
    J’avais entendu ça lorsqu’il s’agissait de composer des dessins avec les caractères des polices du net. (dans la rue les polices ont moins bon carractère ), du style faire une rose avec des lettres, des points, des caractères un peu spéciaux …
    Bref, est ce que vous voyez, ou pas du tout ? o_O

Les commentaires sont fermés.