2 thoughts on “C’est des pneus

  1. C’est la face cachée de l’Iceberg.
    Good Year a commencé à couler 2 000 000 de pneux en 1972 pour créer un récif artificiel pour le bien être des poissons rien à voir avec du green washing of course.
    Résultat une grosse catastrophe écolo, rien ne poussait sur les pneux donc aucun poisson, les pneux se sont détaché et ont dégradé les récifs naturels alentours, des millions de dollars payés par le gouvernement pour les remonter et pouvoir enfin les recycler pour faire des routes. Mais on trouvera toujours des pneus bloqués dans les recifs…

Les commentaires sont fermés.