Au Café Lehmitz à Hambourg en 1969 avec Anders Petersen

Anders Petersen est un photographe Suedois qui de 1967 à 1970 a photographié la vie d’un café de la ville de Hambourg en Allemagne, cette série intitulée « Cafe Lehmitz » le fera connaitre ( et servira de pochette à un album de Tom Waits ), ensuite il continuera à photographier à Okinawa, Paris, Rome, Sète, Saint Etienne, Venise, etc. toujours avec ce noir et blanc granuleux et ces personnages et situations pas toujours « safe for work ».

Plus de photos sur son site.

Anders Petersen: Café Lehmitz

de: Anderson, Roger (Auteur)

éditions:

prix: 29,77€

Aller voir

21 thoughts on “Au Café Lehmitz à Hambourg en 1969 avec Anders Petersen

    1. Je me demande : qu’est ce que tu appelles la laideur ? Je les trouve belles ces photos, moi. Des scènes de vie, des moments particuliers, des regards…
      Peut-être que tu parles des gens photographiés, que tu juges laids…

      1. franchement, prenons la dernière, tu trouve les persos beaux ?
        C’est pas ma faute si j’aime ce qui est beau. je dis pas que je suis beau !! (je les vois venir …) mais j’aime à REGARDER la beauté plus que la laideur. oilà.

        désolé mais pour moi c’est vraiment laid, peut être je suis resté accroché à la der …? qui est un exemple de laideur.

        les autres ça passe, oui, méa culpa. (j’ai déjà pris un savon sur l’ancien post … je vais prendre le reste :D ).
        je reste quand même sur mes positions.

  1. je suis allé sur le site mais la qualité des photos n’est pas aussi nette que la tienne. comment fais tu pour avoir des photos de cette qualité ?

  2. Oui le décor est moche, oui les gens ne sont pas des tops models, oui les scènes sont plutôt glauques et je comprends très bien que certains trouvent ces photos laides.
    L’œuvre d’un artiste se lit souvent à des degrés différents, chacun y a forcement une vision, un ressenti, une émotion différente et c’est bien là tout l’intérêt d’une œuvre.
    J’apprécie les commentaires de celui qui partage son regard, son point de vue, son humour, ses connaissances et pourquoi pas ses coups de gueule sur le sujet.
    Mais se faire ramasser parce que tu donnes ton avis que d’autres ne partagent pas… c’est pas très fair-play.
    Ce blog est d’une grande qualité, que beaucoup de lecteurs apprécient, alors pas besoin de se tirer dans les pattes par commentaires interposés.
    Ce n’est pas pour me faire l’avocat de zlaan (qui se fait reprendre pour la 2ème fois), je crois qu’il n’a pas besoin de moi pour cela, mais juste mon avis de lecteur sur certains commentaires.
    J’étais un peu hors sujet, mais j’avais envie de le dire.

  3. @Zlaan

    Tu est du genre à regarder le doigt plutôt que la lune toi non ?

    Ok ça ne te plait pas, et alors ?

  4. Je rajouterais même…. Fais nous ton blog, histoire de nous faire partager ta vision du « beau »… (ou du beauf aussi)

  5. Le beau n’est quand même qu’une (très?) petite partie de la réalité et du monde en général, pourquoi négliger le reste…? :)
    Pourquoi ne voir que de la laideur physique (accentuée par le traitement au tirage donc totalement voulue par le photographe) où on peut voir des gens qui cherchent de l’affection et du lien là où ils peuvent en trouver?
    Bon j’aime beaucoup le travail de Petersen je le cache pas hein :) et ce n’est pas un savon, c’est une vague tentative de te faire voir qu’il y a autre chose que l’aspect esthétique dans ces images, mais tu ne l’ignores probablement pas, et je n’attends pas de résultat à ma tentative ;P

    1. Le beau tel que le conçoit le plus grand nombre n’a aucun intérêt photographique ou artistique comme le bonheur n’a aucun intérêt… ça n’accroche pas le regard

  6. Ca y est La Boite Verte a son Troll, il a élu domicile dans une jolie caverne un peu humide pas loin… Le début de la gloire ! :)

  7. Comment peut on émettre un avis constructif et esthétique en disant « c’est laid » ??
    Parce que si on suit ton raisonnement, dès que quelqu’un trouve quelque chose « laid », il faudrait le cacher !??
    Petersen n’a pas cherché à photographier du « beau » ou du « laid », mais la réalité de la vie, le monde très intime d’un café Allemand, sans autre volonté que transmettre la vérité. Alors que l’on trouve ça beau ou laid, franchement, on s’en moque…

  8. Pour avoir vu cette expo en vrai (Chateau d’eau – Toulouse l’an dernier) je peux dire que oui en effet ces personnages ne sont pas beaux, c’est évident. Mais l’oeuvre est au delà de cette considération, elle est un tranche de vie sublime et fascinante, elle est dans la chair et le corps (pas dans le (la) plastique). Laissons les « beautés » au pub de parfum et de lingerie…

Les commentaires sont fermés.