Une visualisation des ondes WiFi

wifi-onde-visualisation-lightpainting-01

Si pour certains, les ondes Wi-Fi sont juste un moyen de rester connecté au monde qui nous entoure, pour d’autres elles deviennent matière artistique ; une expression de l’au-delà presque mystique, comme celles que les poltergeist essayent de capturer. Luis Hernan, tel un chasseur de fantômes des temps modernes, a entrepris un processus de visualisation de ces ondes électromagnétiques.

wifi-onde-visualisation-lightpainting-02

Luis Hernan, doctorant au Digital Ethereal de l’Ecole d’architecture de Newcastle, a entrepris de donner corps à l’infrastructure invisible des technologies numériques et c’est donc tout naturellement qu’il s’est intéressé aux ondes Wi-Fi. Son travail entre design et architecture dévoile des paysages électriques hantés par ces spectres colorés, qui s’ils restent normalement invisibles à l’œil nu sont pourtant omniprésents autour de nous.

wifi-onde-visualisation-lightpainting-03

Pour cela, le chercheur utilise le procédé photographique Semyion Kirlian qui révèle les halos lumineux entourant les objets. Certains des successeurs du technicien russe iront même jusqu’à parler d’une manifestation de l’aura humaine. En réalité, Herman a créé le Kirlian Device, un dispositif qui lui permet de révéler les signaux Wi-Fi, et de les transformer en de fascinantes volutes colorée, qu’il capture grâce à la technique de pose longue.
Visuellement, le travail de Hernan est saisissant. Les ondes électromagnétiques apparaissent comme des entités abstraites, des tourbillons psychédéliques dont les couleurs correspondent à la densité des signaux Wi-Fi – les couleurs froides représentant les endroits où les ondes sont moins denses et celles chaudes, ceux où les signaux sont plus présents. Pour décrire cette expérience visuelle et la façon dont nous interagissons avec, il emprunte des termes à ceux de l’univers des spectres et des fantômes : They both are paradoxical entities, whose untypical substance allows them to be an invisible presence. In the same way, they undergo a process of gradual substantiation to become temporarily available to perception.

wifi-onde-visualisation-lightpainting-04

En transcendant ce monde invisible pour l’œil humain et en donnant corps à ces ondes dans le champ visuel, les ondes paraissent, dans le cadre d’une photo, interagir avec l’architecture – résultant en un mélange entre visible et invisible, tangible et intangible. Cependant, le travail que documente l’artiste, sur ce qu’il nomme le “digital ethereal”, ne se limite pas au médium de la photographie mais s’ouvre à d’autres disciplines telles que la performance, le design et la programmation.

wifi-onde-visualisation-lightpainting-05

wifi-onde-visualisation-lightpainting-06

wifi-onde-visualisation-lightpainting-07

wifi-onde-visualisation-lightpainting-08

Cet article a été écrit par Laetitia Aubin.

  • dicamion

    « Pour cela, le chercheur utilise le procédé photographique Semyion Kirlian qui révèle les halos lumineux entourant les objets. Certains des successeurs du technicien russe iront même jusqu’à parler d’une manifestation de l’aura humaine. En réalité, Herman a créé le Kirlian Device, un dispositif qui lui permet de révéler les signaux Wi-Fi, et de les transformer en de fascinantes volutes colorée, qu’il capture grâce à la technique de pose longue. »

    Et moi qui croyais que c’était un mec qui faisait du light painting en chaussette sur du parquet… j’étais loin…
    Quelqu’un a remarqué le miroir dans la cage d’escalier? C’est pour éviter de se prendre une voiture?

    • Biff

      Mais c’est clair c’est une blague ce truc…

  • Dubious Me

    Honnetement, je comprends mal… On dirait plutot du light painting qu’autre chose. Les ondes ne se concentrent pas autour de la personne, il y a bien des emetteurs wifi, quid de leurs « belles ondes colorees » ?

  • LeCensuré.141

    Nazi !

  • storyboardeur

    Personne n’a remarqué la paire de fesses sur la 4e photo, non ?

  • Tony

    N’importe quoi… Vous avec une responsabilité quand a avoir un minimum de jugeote pour diffuser ou non des imbécilité. Qu un énième type fasse des photos de light painting, ok, mais que vous cautionner les pseudo explications scientifiques alors que n importe quel photographe amateur se rendrait compte de la supercherie est pathétique :/

  • Si vous aviez regardé un peut plus attentivement vos auriez vus qu’ il a fabriqué un appareil qui transforme lez qualité du wifi en lumière avec des led pour la visualiser effectivement en lightpainting .

    C’est pus une escroquerie c’est le but du procédé

  • NBP

    On pourrait faire exactement la même chose avec un thermomètre lumineux, un micro avec VU-mètre dans une salle de concert, …

    Parce que ce ne sont pas les « ondes » qui sont visualisées, mais à la rigueur seulement leur puissance (amplitude). Et quid de leur variation temporelle ? (parce que les longues pauses sont contraire à une visualisation instantanée)

    Pour commencer à « voir » les ondes électromagnétiques (et encore, ce n’est qu’une approximation), essayez de mettre une grande plaquette de chocolat dans un micro-onde, sans la faire tourner.

    • JohnnyBoy

      Quand tu mets une plaquette de chocolat dans un micro-onde, c’est exactement pareil que ce que fait le mec, tu mesures seulement la puissance de l’onde électromagnétique en un point (qui se manifeste par le chocolat qui fond dans ta plaquette (et pas dans ta main)), donc tu ne « vois » rien de plus.

      Et concernant leur variation temporelle, le wi-fi, c’est de l’ordre du Ghz, donc tu vas pas voir grand chose (même en 1/1000ème de seconde avec un appareil).

      Je trouve que c’est intéressant parce que ça permet de visualiser spatialement l’intensité du signal wi-fi et de voir à quels endroits il est plus fort. Mais c’est vrai que le procédé n’est peut-être pas assez exploité ici, il aurait pû se placer à côté de la borne et s’éloigner par exemple, ya moyen de faire beaucoup de choses!

      • NBP

        Le chocolat n’est évidemment qu’un premier outil (onde stationnaire, donc la température du chocolat va être grosso-modo fonction de la hauteur de l’onde à l’endroit où il est).
        Là on n’a quasiment pas d’onde stationnaire, la mesure de la répartition spatiale de son amplitude moyenne n’a absolument pas la forme de l’onde (dans le micro-onde la répartition spatiale correspond à la forme de l’onde stationnaire).
        Un tel dispositif dans un micro-onde rendrait bien sûr la même chose que le chocolat pour voir la forme l’onde (Mais je n’engage personne à rentrer dans un micro-onde pour tester ça)

        Pour la variation temporelle, je ne parle évidemment pas de celle de la porteuse (trop élevée pour être mesurable par l’appareil et même par le capteur de l’appareil photo), mais celle du signal.
        A moins que le signal wi-fi envoie des densités de « bips » constantes, il doit y avoir des périodes de quelques dixièmes de secondes où le signal peut être en moyenne plus faible qu’à d’autre. Et donc une variation de couleur au cours du mouvement qui n’a rien à voir avec le lieu de mesure mais avec le contenu du signal.

        Il y a plein d’autre choses à faire avec ce dispositif, mais en fait ce que cherche l’artiste c’est faire du light painting avant de faire des mesures (il n’y a pas d’échelle de valeur associée à ses couleurs par exemple) ou des démonstrations (montrer la variation du signal en fonction de la distance, des échos).
        On peut quand même remarquer quelques effets (par exemple sur les 2 dernières images):
        – le guide d’onde ou l’effet de peau des rambardes métalliques (signal plus élevé à proximité)
        – la cavité de réflexion du coin de la cage d’escalier
        – le miroir (réflexion ?)

  • manu

    Ouais, au risque de faire partie des rabat-joie, perso je préfère le travail du graffiti research lab, dont celui-ci me semble complètement inspiré, en plus « brouillon »…
    https://secure.flickr.com/photos/timo/sets/72157626020532597

  • pieroleblond

    haha! c’est une blague??!!! Il est clair que c’est du lightpainting! depuis quand les ondes empreintent ce genre de trajectoires?!! la honte cet article!

  • pleplez

    C’est artistique pas scientifique ici

  • Merci ! ;D

  • Sylvain Fossat

    Moi j’aime!