La ville de bois entre deux eaux de Forlane 6

Hortense Le Calvez et Mathieu Goussin qui composent le studio Forlane 6 créent des oeuvres et des installations sous-marines qui jouent avec la flottaison du bois pour donner l’impression qu’elles flottent dans un espace sans gravité.

Je vous en avais déjà parlé à deux occasions, en Corse et pour leurs sculptures avec des aquariums et cinétiques.

Cet été ils ont installé à proximité de l’île d’Hydra cette oeuvre « Autotomy » qui représente une ville qui semble vouloir s’échapper.

AUTOTOMY est une installation temporaire sous marine. Elle fut réalisée pendant l’été 2016 sous les eaux de la plage de Vlychos sur l’ile d’Hydra en Grèce grâce à une collaboration avec le centre de plongée local. Autotomie, du grec ancien autos, « soi-même », et tomie, « coupure », défini la capacité de certaines espèces à détacher un de leur membre pour échapper à un prédateur. Cette installation sculpturale désarticulée représente un village sur pilotis fragmenté. Les formes semblent tenter d’échapper à leur support afin de changer de position et de migrer. Ce projet explore l’idée d’un habitat flexible, capable de s’étirer et de changer d’orientation sans gravité.

Forlane 6 Studio est composé d’un duo. Hortense Le Calvez est née en 1988, elle étudie à la Rietveld Academy d’Amsterdam et au Wimbledon College of Art de Londres. Mathieu Goussin est né en 1985, il étudie à l’école de la marine marchande de Marseille et travaille également en tant que marin. Leur pratique artistique explore les thèmes liés à l’appréhension des changements climatique, l’éco-anxiété et l’idée de l’Anthropocène. Ils inventent un monde sous marin irrationnel à l’aide de fictions en apesanteur. Ils vivent en Grèce sur l’ile de Poros et travaillent à bord de leur atelier flottant, un voilier des années 70, le Forlane 6.

Si vous y êtes de passage, ils devraient recréer une autre oeuvre au même endroit l’été prochain.