Une baie vitrée dont l’opacité répond au vent

Une nouvelle installation de Simon Heijdens à Londres dans la Now Gallery intitulée Shade utilise du verre dont l’opacité est variable et peut être contrôlée avec un faible courant électrique pour réaliser une grande baie vitrée qui sent comment le vent souffle à l’extérieur et qui devient transparente grâce à une mosaïque de petits triangles en mouvement qui laissent passer la lumière.

De nuit L’effet est inversé, le verre laissant passer la lumière à l’extérieur, transformant la vitre en une visualisation architecturale du vent.

shade-verre-01

shade-verre-02

shade-verre-03

shade-verre-04