Un pacemaker laser pour une mouche

Un chercheur de la Lehigh University a inventé une procédure qui permet de contrôler les battements de cœur d’une mouche comme avec un pacemaker grâce à un laser qui active des protéines sensibles à la lumière qui ont été injectées dans certaines cellules cardiaques.

Des expériences similaires avaient déjà été réalisées sur des poissons et des souris, mais dans ces cas le laser devait avoir un accès direct au cœur grâce à une opération ou à à la transparence de la peau alors qu’ici la technique marche sans ces difficultés.

  • DocteurG

    Sacrées drosos, elles me touchent au cœur. Quelle épatante technique.